Pierre-Charles Roy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre-Charles Roy
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Pierre-Charles Roy est un librettiste français né à Paris en 1683 et décédé dans la même ville le .

Il a notamment écrit des livrets d'opéras pour François Francœur et André-Cardinal Destouches.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1701 et 1703, il obtient un poste de « conseiller » au Châtelet, mais il exerce rarement cette profession et préfère se tourner vers l'écriture.

Son premier livret d'opéra, Philomèle, a été représenté pour la première fois à l'Opéra de Paris le . Entre cette date et 1718 il réussit à fournir des textes de sept Tragédies en musique, qui comprennent certaines considérées comme les meilleures du siècle : Bradamante (1707); Callirhoé (1712), Ariane et Thésée (1717), et Sémiramis (1718). Ils lui ont valu le surnom «successeur de Quinault».

En 1729, Roy remporte les prix de l'Académie des Jeux floraux ainsi que de l'Académie française et est élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

Après sa tentative de devenir membre de l'Académie française rejetée à maintes reprises, il se tourne vers l'écriture clandestine de satires et épigrammes attaquant sauvagement l'Académie.

La Duchesse du Maine, l'a par ailleurs invité à écrire pour les Grandes Nuits de Sceaux en 1714 et 1715 et sera Chevalier de la Mouche à Miel Le duc de Luynes l'a salué comme «le plus célèbre de nos poètes lyriques».

Il est nommé Chevalier de l'ordre de Saint-Michel (1742), le premier homme de lettres à être ainsi honoré, et de Mme de Pompadour a fait présenter ses œuvres dans son théâtre des « Petits Cabinets ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • FETIS François-Joseph, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique, Éditions Culture et Civilisation, 1972
  • HAINE Malou, L'Apollonide de Leconte de Lisle et Franz Servais,20 ans de collaboration, Éditions Mardaga, 2004
  • LAURENT Jean-noël, Valeurs morales et religieuses sur la scène de l'Académie royale de musique (1669-1737), Librairie Droz, 2002
  • LEJEUNE Florian, Article de dictionnaire suite à une recherche et une analyse de l'œuvre Créüse l'Athénienne , Université de Franche Comté Mai, 2009
  • NAUDEIX Laura, « Par où commencer une tragédie lyrique » p63-73, Recherches des jeunes dix-septiémistes. Actes du cinquième colloque du Centre international de rencontre sur le dix-septième siècle, édité par Charles MAZOUER, Bordeaux, 28-
  • PARFAICT François, PARFAICT Claude, D'ABGUERBE Quentin Godin, Dictionnaire des théâtres de Paris: contenant toutes les pièces qui ont été représentées jusqu'à présent sur les différents théâtres français, & sur celui de l'Académie royale de musique, 1767
  • QUENET Grégory, Les tremblements de terre : Aux XVIIe et XVIIIe siècles La naissance d'un risque, Éditions Champ Vallon, Collection Époques, 2005
  • Grove Dictionary of Music and Musicians, Edition Stanley Sadie, 2001

Sites internet[modifier | modifier le code]

  • BIBLIOTHEQUE NATIONAL DE FRANCE, Gallica collection des manuscrits numérisés de la Bnf [en ligne], disponible sur https://gallica.bnf.fr
  • CESAR, Calendrier électronique des spectacles sous l'ancien régime et la révolution [en ligne], disponible sur http://cesar.org.uk/cesar2/
  • LE MAGAZINE DE L'OPERA BAROQUE, page personnelle de Jean-Claude Brenac, disponible sur http://www.operabaroque.com/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]