Pierre-Charles Baquoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre-Charles Baquoy
Moreau Sucre crop.jpg

Illustration pour le Candide de Voltaire, 1787

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
Activités
Père

Pierre-Charles Baquoy, né à Paris le , mort le , est un dessinateur et graveur français, qui a notamment collaboré au Journal des dames et des modes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il reçoit sa première formation de son père, Jean-Charles Baquoy[1]. Outre son activité de graveur, il est également professeur au collège de la Marche pendant quatorze ans[1], où il a comme élève Isaac Louverture, le fils de Toussaint Louverture et maître de dessin à l'institut de la Marine et des colonies[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

On lui connaît des gravures religieuses d'après des peintres célèbres, tels que Raphaël, Guido Reni ou Eustache Lesueur, des vignettes pour des ouvrages imprimés et des gravures de modes.

  • Portrait de Toussaint Louverture.
  • Fénelon secourant des blessés (d'après Fragonard)
  • Condamnation de Saint Gervais et de Saint Protais (d'après Eustache Lesueur)
  • Mort d'Adonis (d'après Poussin)
  • Jérusalem Délivrée 1774 une planche du chant X et un cul-de-lampe (d'après Gravelot)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Charles Le Blanc, Manuel de l'amateur d'estampes, P. Jannet,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Blanc, p. 139-140
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.219