Pierre-Benjamin Lafaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lafaye.
Pierre-Benjamin Lafaye
Benjamin lafaye vers 1860.jpg
Pierre-Benjamin Lafaye vers 1860.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Pierre-Benjamin Lafaye est un philologue français, né au Mont-Saint-Sulpice dans l’Yonne le et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est collégien à Auxerre[1]. Il est élève de l’École préparatoire[2]. ll entre à l'École normale en 1829. À l’École normale il est chargé comme suppléant de l'enseignement philosophique au collège Louis-le-Grand ; il devient à la même époque secrétaire d'Abel François Villemain. En 1833, Lafaye est reçu docteur par la Faculté des lettres de Paris sa thèse latine porte sur la définition. En 1834, Lafaye est nommé professeur de philosophie au collège d'Orléans, et le reste jusqu'en 1838. Il est dans le même temps collaborateur soit de l'Encyclopédie des gens du monde et de la Revue française et étrangère.

En 1838, il est professeur. de philosophie au lycée Thiers à Marseille[3], et, huit ans plus tard, il est appelé à la chaire de philosophie nouvellement créée de la Faculté des lettres de l'Université d'Aix-Marseille. Doyen de la Faculté d'Aix en 1853 , il conserve ses fonctions jusqu'à sa mort.

Il est chevalier de la légion d'honneur.

Son frère aîné est l'artiste et maître-verrier Prosper Lafaye.

Publications[modifier | modifier le code]

Dissertation sur la philosophie atomistique (Démocrite)[4]

Dictionnaire des synonymes de la langue française (1858). C'est son ouvrage principal, complété en 1865 par un supplément. Le dictionnaire est précédé par une introduction théorique qui «mérite lecture»[5].


Références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Desjardins, Éloge de M. Lafaye : (discours de réception à l'Académie d'Aix), Beauvais, impr. de D. Père, , 12 p.
  2. https://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Pierre-Benjamin+Lafaye.
  3. « Textes rares - Marseille : les trente premières années d'enseignement de la philosophie », sur pages.textesrares.com (consulté le 6 janvier 2019)
  4. Séance publique annuelle de l'Académie des sciences, agriculture, arts et belles-lettres d'Aix  1852 BNF/Gallica ark:/12148/bpt6k5539866b
  5. Alain Rey, Dictionnaire amoureux des dictionnaires, Paris, Plon, , 1006 p., p. 589-591

Liens externes[modifier | modifier le code]