Pierre-Barthélémy Portal d'Albarèdes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Portal.
Pierre-Barthélémy Portal d'Albarèdes
Image illustrative de l'article Pierre-Barthélémy Portal d'Albarèdes
Fonctions
Ministre de la Marine et des Colonies
Premier ministre Jean Joseph Dessolles, Élie Decazes, Armand Emmanuel du Plessis de Richelieu
Législature IIe législature
Prédécesseur Louis-Mathieu Molé
Successeur Aimé Marie Gaspard de Clermont-Tonnerre
Député de Tarn-et-Garonne
Maire de Bordeaux
Prédécesseur François-Armand de Saige
Successeur Laurent Lafaurie de Montbadon
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Montauban, France
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Bordeaux, France
Nationalité Flag of France.svg Française
Profession Homme politique

Pierre-Barthélémy Portal d'Albarèdes, baron Portal, né le à Montauban, dans le quartier des Albarèdes, mort le à Bordeaux, est un homme politique français issu d'une famille protestante de Guyenne.

Ministre de la Marine de de 1818 à 1821, il permet à la France de retrouver une marine digne par une politique de relance des constructions navales, de décuplement de l'armement et d'augmentation budgétaire, aboutissant à une flotte de 240 bâtiments en 1822, dont 46 vaisseaux et 34 frégates[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Armateur, il avait créé en 1789 une maison de commerce sous la dénomination Portal, Larroder et Cie.

Il est membre du Conseil du Commerce (1801), puis de la Chambre de Commerce de Bordeaux au début de sa création (1803). Il est ensuite ministre de la Marine et des Colonies (décembre 1818 - décembre 1821). Il a également été juge au tribunal de commerce, maire de Bordeaux, député pour le commerce de Bordeaux pour réclamer la restitution des marchandises saisies par les navires américains, nommé par Napoléon maître des requêtes en 1813, député de Tarn-et-Garonne en 1818, pair de France, régent de la banque de Bordeaux.

Il est nommé baron héréditaire par lettres patentes de 1818, baron-pair héréditaire par lettres de 1821.

Le musée des beaux-arts de Bordeaux conserve un buste de Portal dû au sculpteur Dominique Fortuné Maggesi.

Il est le frère de Paul Portal, président de la Chambre de commerce de Bordeaux. Son petit-fils, le comte Stanislas d'Escayrac Lauture, explorateur français, écrivit d'intéressantes relations de ses voyages.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Barthélémy Portal d'Albarèdes, Mémoires du baron Portal, Paris, Amyot, , 378 p.
  • (it) Emanuele Portal, Pierre Barthélemy d'Albarèdes, baron de Portal, cenno storico sulla famiglia Portal di Francia (1204-1896). Seguito da un albero genealogico, Palermo, Alberto Reber, , 37 p. (OCLC 320147766)
  • Jean Chrétien Ferdinand de Hoefer, Nouvelle biographie générale, Firmin-Didot, , p. 850-851
  • « Pierre-Barthélémy Portal d'Albarèdes », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Penot, Les relations entre la France et le Mexique de 1808 à 1840, Librairie Honore Champion, Paris, 1976, p.258-259
  2. « Ordre royal de la Légion d'honneur », dans Almanach royal et national pour l'an MDCCCXXXIV, Paris, A. Guyot et Scribe, (lire en ligne), p. 217.

Chronologies[modifier | modifier le code]