Pierre-André Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fournier.

Pierre-André Fournier
Biographie
Naissance
Plessisville (Québec)
Ordination sacerdotale par le card. Maurice Roy
Décès (à 71 ans)
Rimouski (Québec)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le card. Marc Ouellet
Archevêque de Rimouski
Évêque titulaire de Diana (it)
Évêque auxiliaire de Québec

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Mgr Pierre-André Fournier (né le à Plessisville et mort le à Rimouski) est archevêque de Rimouski à partir de 2008 et président de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec à partir de 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre-André Fournier est natif de Plessisville dans le Centre-du-Québec au Québec[1]. Il entre au Grand Séminaire de Québec en 1963 et obtient une licence en théologie de l'Université Laval. Il est ordonné prêtre le par le cardinal Maurice Roy[1]. Ensuite, il part étudier l'anglais aux États-Unis et obtient une maîtrise en pastorale scolaire à l'Université de Sherbrooke. De 1983 à 1995, il est le curé de la paroisse de Saint-Roch à Québec, où il est connu comme un curé solidaire des personnes marginalisées et en situation de pauvreté[2]. De 1998 à 2003, il est le curé des paroisses de Notre-Dame-de-Foy, de Saint-Denys, de Sainte-Geneviève et de Saint-Mathieu à Sainte-Foy.

Il est nommé évêque auxiliaire de Québec et évêque titulaire de Diana (it) le par le pape Jean-Paul II[1],[3]. Il est ordonné à l'épiscopat le par le cardinal Marc Ouellet. Il est nommé archevêque de Rimouski le pour succéder à Mgr Bertrand Blanchet[1] et mentionne alors son intérêt à œuvrer dans un environnement où se côtoient des secteurs urbains et ruraux. Son entrée en fonction a lieu en septembre 2008[1]. De 2011 à 2015, il est également le président de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec[4],[5].

Il meurt de problèmes cardiaques le , à l'hôpital régional de Rimouski, après avoir subi quatre pontages coronariens et une intervention à l'aorte le 17 décembre à l'Institut universitaire de cardiologie et pneumologie de Québec[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Carl Thériault, « Mgr Fournier nommé archevêque de Rimouski », Le Soleil,‎ (ISSN 0319-0730, lire en ligne)
  2. « Mgr Fournier, « c'était la bonté même » - Gilles Kègle », sur ICI Radio-Canada.ca, (consulté le 11 janvier 2015)
  3. (en) « Archbishop Pierre-André Fournier », Catholic-Hierarchy (consulté le 13 janvier 2015)
  4. « Mgr Pierre-André Fournier élu président de l’Assemblée des évêques du Québec », sur Église catholique de Quebec.org, (consulté le 11 janvier 2015)
  5. a et b « Décès de Mgr Fournier : le diocèse de Rimouski perd son père, dit l'abbé Hins », sur ICI Radio-Canada.ca, (consulté le 11 janvier 2015)
  6. Carl Thériault, « Funérailles de l'évêque de Rimouski : Mgr Gérald Cyprien Lacroix présidera la cérémonie », Le Soleil,‎ (ISSN 0319-0730, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]