Pierre-Alphonse du Brésil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre-Alphonse du Brésil
Description de cette image, également commentée ci-après
Pierre-Alphonse sur les genoux de sa mère, Thérèse-Christine de Bourbon-Siciles, entouré de ses sœurs.

Titre

Prince impérial du Brésil


(1 an, 5 mois et 22 jours)

Prédécesseur Isabelle
Successeur Isabelle
Biographie
Titulature Prince impérial
Dynastie maison de Bragance
Nom de naissance Pedro Afonso Cristiano Leopoldo Eugênio Fernando Vicente Miguel Gabriel Rafael Gonzaga de Bragança
Naissance
Palais de Saint-Christophe, Rio de Janeiro (Brésil)
Décès (à 1 an)
Palais impérial de Santa Cruz, Rio de Janeiro (Brésil)
Sépulture couvent Saint Antoine de Padoue (Rio de Janeiro)
Père Pierre II
Mère Thérèse-Christine de Bourbon-Siciles
Religion catholicisme

Description de l'image COA Imperial Prince of Brazil Braganza (blazon).svg.

Pierre-Alphonse ou Pedro Afonso du Brésil, né le 19 juillet 1848 et mort le 10 janvier 1850, est un prince héritier de l'empire du Brésil. Né au Palais de Saint-Christophe à Rio de Janeiro, il était le deuxième fils et dernier enfant de l'empereur Pierre II et Thérèse-Christine de Bourbon-Siciles, et donc un membre de la branche brésilienne de la maison de Bragance. Pierre-Alphonse était considéré comme essentiel à la viabilité future de la monarchie, qui avait été mis en péril par la mort de son frère aîné Alphonse du Brésil.

La mort précoce de Pierre-Alphonse de fièvre, à l'âge de 1 an, a dévasté l'empereur. Le couple impérial n'aura plus d'autres enfants. La sœur aînée de Pierre-Alphonse, Isabelle du Brésil, est devenue héritière, mais Pierre II craint qu'elle soit pas acceptée comme impératrice par les cercles dirigeants en raison de son sexe. Ainsi, il exclut Isabelle des affaires de l'État, à défaut de lui fournir une formation adéquate pour son rôle possible comme monarque. Sans enfants mâles survivants, l'empereur commença à croire que la lignée impériale était destinée à mourir.

Enfance et mort précoce[modifier | modifier le code]

Naissance[modifier | modifier le code]

Pierre Alphonse est né le au palais de Saint-Christophe, à Rio de Janeiro, au Brésil[1]. Son nom complet était Pedro Afonso Cristiano Leopoldo Eugênio Fernando Vicente Miguel Gabriel Rafael Gonzaga[2]. Par son père, l'empereur Pierre II, il était membre de la branche brésilienne de la maison de Bragance[3]. Il était le petit-fils de l'empereur Pierre Ier et le neveu de la reine du Portugal, Marie II. Par sa mère, Thérèse-Christine de Bourbon-Siciles, il était le petit-fils de François Ier des Deux-Siciles et le neveu de Ferdinand II des Deux-Siciles[4].

Pierre II a reçu les félicitations officielles lors d'une grande fête organisée quelques jours après la naissance[5]. La nouvelle de la naissance d'un héritier mâle a été accueillie avec joie parmi le peuple brésilien. Des célébrations furent organisées partout dans l'empire. Les rues de Rio de Janeiro ont été illuminées pendant des jours après la naissance[6]. La mort du frère aîné de Pierre-Alphonse l'année précédente avait laissé l'empire sans héritier mâle. La naissance a été largement saluée, comme un héritier mâle impératif à la continuation de l'Empire, même si la constitution a permis la succession des femmes au trône[7]. L'écrivain Manuel de Araújo Porto-Alegre (plus tard baron de Santo Ângelo) considérait la naissance de Pierre-Alphonse comme un «triomphe» qui assure la succession[8].

Le baptême de Pierre-Alphonse a eu lieu le . La cérémonie a eu lieu en privé dans la chapelle impériale, avec les célébrations publiques par la suite[9]. Son parrain et sa marraine étaient son grand-oncle l'empereur Ferdinand Ier d'Autriche et sa belle-mère Amélie de Leuchtenberg. Premier ministre et ancien régent Pedro de Araújo Lima (puis Vicomte et plus tard marquis de Olinda) et Mariana de Verna, comtesse de Belmont représentaient les parrains, qui ne pouvaient être présents[10][1][11]. Comme le seul enfant survivant mâle de ses parents, Pierre-Alphonse a priorité dans l'ordre de succession sur ses deux sœurs, Isabelle du Brésil et Léopoldine du Brésil. Le bambin, considéré comme l'héritier présomptif du trône du Brésil, reçoit le titre de prince impérial dès la naissance[12].

Titres et honneurs[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  • 19 juillet 1848 - 9 janvier 1850 : Son Altesse impériale le prince impérial

Honneurs[modifier | modifier le code]

Le prince impérial a été récipiendaire des ordres brésiliens suivants:

Généalogie[modifier | modifier le code]

Les ascendants de Pierre-Alphonse sont:

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Pierre III de Portugal
 
 
 
 
 
 
 
8. Jean VI de Portugal
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Marie Ire de Portugal
 
 
 
 
 
 
 
4. Pierre Ier du Brésil
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Charles IV d'Espagne (= 14)
 
 
 
 
 
 
 
9. Charlotte-Joachime d'Espagne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Marie-Louise de Bourbon-Parme (= 15)
 
 
 
 
 
 
 
2. Pierre II du Brésil
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Léopold II du Saint-Empire
 
 
 
 
 
 
 
10. François Ier d'Autriche
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Marie-Louise d'Espagne
 
 
 
 
 
 
 
5. Marie-Léopoldine d'Autriche
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Ferdinand Ier des Deux-Siciles (= 12)
 
 
 
 
 
 
 
11. Marie-Thérèse de Bourbon-Naples
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
23. Marie-Caroline d'Autriche (= 13)
 
 
 
 
 
 
 
1. Pierre-Alphonse du Brésil
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Charles III d'Espagne (= 28)
 
 
 
 
 
 
 
12. Ferdinand Ier des Deux-Siciles (= 22)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Marie-Amélie de Saxe (= 29)
 
 
 
 
 
 
 
6. François Ier des Deux-Siciles
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. François Ier du Saint-Empire
 
 
 
 
 
 
 
13. Marie-Caroline d'Autriche (= 23)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27. Marie-Thérèse d'Autriche
 
 
 
 
 
 
 
3. Thérèse-Christine de Bourbon-Siciles
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
28. Charles III d'Espagne (= 24)
 
 
 
 
 
 
 
14. Charles IV d'Espagne (= 18)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
29. Marie-Amélie de Saxe (= 25)
 
 
 
 
 
 
 
7. Marie-Isabelle d'Espagne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30. Philippe Ier de Parme
 
 
 
 
 
 
 
15. Marie-Louise de Bourbon-Parme (= 19)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
31. Élisabeth de France
 
 
 
 
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Moreira de Azevedo 1866, p. 307.
  2. Laemmert 1849, p. 29.
  3. Barman 1999, p. 424.
  4. Calmon 1975, p. 210.
  5. Kraay 2013, p. 129.
  6. Kraay 2013, p. 129–130.
  7. Barman 1999, p. 127.
  8. Silva 1848, p. 397.
  9. Kraay 2013, p. 130.
  10. Macedo 1978, p. 71.
  11. Schiavo 1953, p. 212.
  12. Calmon 1975, p. 635.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (pt) Arquivo Nacional, Publicações do Arquivo Nacional, Arquivo Nacional, (OCLC 647994230)
  • (en) Roderick J. Barman, Citizen Emperor: Pedro II and the Making of Brazil, 1825–1891, Stanford University Press, (ISBN 978-0-8047-3510-0)
  • (en) Roderick J. Barman, Princess Isabel of Brazil: Gender and Power in the Nineteenth Century, Scholarly Resources, (ISBN 978-0-8420-2846-2)
  • (pt) Pedro Calmon, História de Pedro II, J. Olympio, , 5e éd. (OCLC 3630030)
  • (pt) Fernando da Cruz Gouvêa, O Marquês do Paraná: o traço todo do conciliador, Editora Universitária da UFPE, (ISBN 978-85-7315-553-2)
  • (en) Hendrik Kraay, Days of National Festivity in Rio de Janeiro, Brazil, 1823–1889, Stanford University Press, (ISBN 978-0-8047-8610-2)
  • (pt) Eduardo Laemmert, Almanak Administrativo, Mercantil e Industrial (Almanaque Laemmert), Eduardo e Henrique Laemmert & C,
  • (pt) Roberto Macedo, « Efemérides Cariocas », Revista do Instituto Histórico e Geográfico Brasileiro, no 321,‎
  • (pt) Manuel Duarte Moreira de Azevedo, « Os túmulos de um claustro », Revista do Instituto Histórico e Geográfico Brasileiro, B. L. Garnier, no 29,‎
  • (pt) José Carlos Rodrigues, Constituição Política do Império do Brasil, Typographia Universal de Laemmert, (OCLC 10034341)
  • (pt) José Schiavo, « A família Imperial do Brasil », Anuário do Museu Imperial, Ministério da Educação e Saúde, no XIV,‎
  • (en) Lilia Moritz Schwarcz, The emperor's beard: Dom Pedro II and the tropical monarchy of Brazil, Hill and Wang, (ISBN 978-0-8090-4219-7)
  • (pt) João Ignacío da Silva, « Presidencia do Illm. Sr. Manuel de Araujo Porto-Alegre », Revista Trimensal de Historia e Geographia, Instituto Historico e Geographico Brasiliero, no 10,‎ (OCLC 7339351)
  • (en) Mary Wilhelmine Williams, Dom Pedro: The Magnanimous, Second Emperor of Brazil, Octagon Books, (OCLC 1366941)