Pierre-Émile Cornillier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre-Émile Cornillier
Naissance
Nationalité
Activité

Pierre-Émile Cornillier, né à Nantes le et mort après 1933, est un peintre et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre-Émile Cornillier est le fils du négociant Pierre-Émile Cornillier (1827-1901), adjoint au maire de Nantes, et de Marie-Joséphine Leroux. Il est l'oncle de l'écrivain Mireille Havet. Il épouse Anna Lyon, de nationalité américaine, le 20 mars 1901 à Paris, dans le sixième arrondissement.

Son atelier se trouvait au 21 de la rue Guénégaud dans le sixième arrondissement de Paris. Il expose pour la première fois au Salon de 1885 et envoie ses œuvres au Salon de la Société nationale des beaux-arts jusqu'au début de la Première Guerre mondiale.

Publications[modifier | modifier le code]

Passionné de psychisme il est l'auteur de :

  • La Survivance de l'âme et son évolution après la mort, comptes rendus d'expériences, 1920
  • L'Hypothèse de la subconscience et la loi physiologique, 1922
  • La Prédiction de l'avenir, 1926
  • Contribution à l'étude du phénomène de Mantes, 1929

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Exposition internationale des beaux-arts de Munich de 1913

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Karel, Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord : peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs, photographes, et orfèvres, Éditions Presses Université Laval, 1992, (ISBN 9782763772356)
  • Mireille Havet, Journal (Tome 2), 1919-1924 : aller droit à l'enfer, par le chemin même qui le fait oublier, édition établie par Pierre Plateau, préfacée par Béatrice Leca, annotée par Dominique Tiry, Pierre Plateau et Claire Paulhan, Éditions C. Paulhan, 2005, (ISBN 9782912222213)

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]