Pidurangala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pidurangala vu depuis Sigirya

Pidurangala est un promontoire rocheux situé au centre du Sri Lanka, dans le district de Matale, à environ 1 km au nord d'un rocher plus connu, celui de Sigiriya. Ces pics dénudés s'élèvent brusquement au milieu des plateaux de faible altitude qui prolongent le massif montagneux du centre du pays[1].

Sur l'emplacement d'un ancien monastère bouddhiste, Pidurangala est aussi un site archéologique[2]. Des grottes abritent un temple, Sigiri Pidurangala Raja Maha Viharaya, qui aurait été construit par le roi Kashyapa au Ve siècle[3], et la statue monumentale en brique d'un bouddha couché.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, Asie, tome 2, Aménager l'espace, vol. 2, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 1994, p. 240 (ISBN 9782840500278)
  2. (en) Pidurangala Temple Archaeological Site [1]
  3. (en) The Royal Asiatic Society of Sri Lanka [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Senake Bandaranayake et Mats Mogren (dir.), Further studies in the settlement archaeology of the Sigiriya-Dambulla region, University of Kelaniya, Postgraduate Institute of Archaeology, 1994, 349 p. (ISBN 955-904419-2) (nombreuses références à Pidurangala)
  • (en) Klaus Kilian et Hans-Joachim Weishaar, Excavations at Pidurangala (Sri Lanka): The Upper Rock Shelter, Philipp von Zabern, Mainz am Rhein, 1994, 125 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :