Picpoul de Pinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Picpoul de Pinet
Image illustrative de l'article Picpoul de Pinet
Une bouteille de picpoul de Pinet (à gauche).

Désignation(s) Picpoul de Pinet
Appellation(s) principale(s) languedoc picpoul de Pinet[1]
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Pays Drapeau de la France France
Région parente Languedoc-Roussillon
Sous-région(s) plaine du Languedoc
Localisation Hérault
Climat tempéré méditerranéen
Cépages dominants piquepoul blanc B[2]
Vins produits blancs
Pieds à l'hectare minimum 4 400 pieds par hectare
Rendement moyen à l'hectare maximum 55 hectolitres par hectare[3]

Le picpoul de Pinet[4], ou languedoc-picpoul de Pinet[1], est un vin produit à l'est de l'étang de Thau, autour de Pinet, dans l'Hérault. Auparavant dénomination géographique au sein de l'appellation languedoc, ce vin va devenir une appellation d'origine contrôlée séparée de l'AOC languedoc en 2013[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

118 av. J.-C. : Cn. Domitius Ahenobarbus ouvre une voie en Bas-Languedoc, reliant Narbonne à Rome. La voie Domitienne, lieu de passage entre l'Italie et l'Espagne, favorise l'expansion de la viticulture. La voie Domitienne traverse l'actuel vignoble de Pinet.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Période moderne[modifier | modifier le code]

XVIe siècle : Le piquepoul est alors connu comme cépage noble.

1618 : le cépage piquepoul est cité parmi les six cépages les plus réputés en Languedoc, dans le Sylve Plantarium, ouvrage du botaniste J.B. Magnol.

L'appellation prend forme en mai 1773, quand Turgot, futur ministre de Louis XVI, donne permission aux gens de la « communauté » de Pinet (diocèse d'Agde) d'apposer sur chaque tonneau du cru, la célèbre marque à feu « Vin de Pinet », signe de reconnaissance de la qualité du vignoble de Pinet.

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

1835 : le Marquis de Saint-Genyes exporte le picpoul de Pinet vers la Belgique et l'Angleterre.

1860 : le docteur baron Paul Dubois, médecin de l'impératrice Eugènie, marie sa fille à un Héraultais ; l'empereur Napoléon III célèbre le mariage aux Tuileries. Le picpoul de Pinet est dégusté au dîner. Le duc de Morny, après en avoir bu déclare : « L'esprit de ce vin me réconcilie avec les Républicains de l'Hérault. »

1900 : jusqu'à la crise phylloxérique, le picpoul de Pinet fait l'objet d'un commerce actif avec les ports de la Méditerranée et de l'étang de Thau.

1922 : premières démarches officielles en vue de la création de l'Association des Producteurs de vin blanc de Pinet.

1923 : le 9 janvier, 53 coopérateurs (membres fondateurs) souscrivent pour un volume de 6 188 hectolitres. En septembre, la Cave reçoit sa première vendange. Les acheteurs de cette première récolte sont les Ets Noilly-Prat de Marseillan.

1947 : le picpoul de Pinet obtient le label appellation d'Origine Vin délimité de Qualité supérieure (VDQS).

1974 : le conditionnement et la commercialisation de la production sont désormais assurés par la SICA Picpoul de Pinet.

1985 : le picpoul de Pinet est classé au sein de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) coteaux-du-languedoc.

19 mai 1990 : un formidable élan de solidarité permet de sauver la récolte à la suite d'un orage de grêle : 1 500 volontaires retaillent 1 500 000 pieds de vigne.

27 mai 1992 : 70e anniversaire et lancement officiel de la marque commerciale Cave de l'Ormarine. 30 août 1995 : création de la société anonyme « Cave de L'Ormarine S.A ».

1999 : présentation du dossier d'AOC picpoul de Pinet auprès de l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO).

2007 : l'AOC coteaux-du-languedoc est remplacée par l'appellation languedoc.

2009 : traité de fusion avec la cave coopérative de Villeveyrac.

2013 : passage en AOC et AOP picpoul de Pinet, par séparation de l'AOC languedoc[5].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

La via Domitia traversant le vignoble de Pinet.

Pinet est une commune de 1 200 habitants située dans le département de l'Hérault, à 10 km de la ville d'Agde et de la côte, à 10 km de la ville de Pézenas.

Orographie et géologie[modifier | modifier le code]

Le terroir est constitué pour l'essentiel de plateaux argilo-calcaires, riches en calcaire du Crétacé et chargés de cailloutis quartzeux. Ils sont dominés au nord par des collines calcaire datant du Jurassique.

Ces plateaux, situés au nord de l'Etang de Thau, confèrent au vignoble un profil en pente, orienté vers l'étang à une altitude moyenne de 40 mètres.

Climatologie[modifier | modifier le code]

Le climat de ce terroir viticole est typiquement méditerranéen. Il se caractérise par des hivers doux, des étés chauds et secs et des précipitations rares et concentrées notamment en automne de septembre à décembre (les précipitations annuelles sont proches de 800 mm). Au contraire, l'été est souvent très sec, voire aride dans l'arrière pays des garrigues, avec seulement quelques précipitations en août liées aux orages. Les vents dominants sont la tramontane, vent sec et froid qui chasse les nuages, et le marin, vent humide qui au contraire amène les nuages. Il peut parfois être très violent.

Le taux d'ensoleillement journalier moyen est de h 22, largement supérieur à la moyenne française de h 46[6]. En outre, relativement protégée du mistral et de la tramontane par l'avancée des reliefs cévenols, Montpellier est la ville la moins ventée du golfe du Lion. De plus, la proximité de la mer favorise l'installation de la brise marine qui tempère les excès thermiques en été.

La température annuelle moyenne est de 14,2 °C, supérieure à la moyenne nationale de 12,2 °C[7].

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour l'année 2007 :

Mois J F M A M J J A S O N D Année
Températures moyennes maximales (°C) 11 11 14 16 20 25 26 26 23 19 14 12 17,6
Températures moyennes minimales (°C) 7 7 10 11 14 19 20 21 18 15 10 8 13,3
Températures moyennes (°C) 9 9 12 13,5 17 22 23 23,5 21,5 17 12 10 15,6
Précipitations (hauteur moyenne en mm) 60 105 10 15 90 0 3 10 29 144 21 72 659
Source: MSN météo[8]

Le climat de type méditerranéen est accentué par des précipitations plus faibles et des températures plus élevées que la moyenne nationale (moyenne annuelle : 13,5 °C). Au printemps, un réchauffement rapide de l'atmosphère permet un bon débourrement avec très peu de risques de gelées printanières. La proximité de l'étang de Thau et de la mer joue un rôle de régulateur thermique en réduisant les amplitudes thermiques. L'hiver est assez sec, suivi d'un printemps peu pluvieux. Le déficit estival est élevé, le maximum de précipitations étant localisé à l'automne. Le marin, la tramontane, et le mistral sont les vents rencontrés sur l'appellation. Ils jouent un rôle important sur l'état sanitaire de la vendange.

Vignoble[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Le vignoble s'étend sur les communes de Pinet, Castelnau-de-Guers, Florensac, Mèze, Montagnac et Pomérols[9]. Les vignerons de Pinet ont été les précurseurs de la vinification et de la commercialisation du picpoul de Pinet. Ce vin est issu d'un cépage noble d'abord appelé piquant-Paul, picapulla, puis piquepouille, est connu maintenant sous le nom piquepoul.

Encépagement[modifier | modifier le code]

Feuillage du picpoul blanc.

Le vin de cette AOC est exclusivement produit par le cépage piquepoul blanc B[N 1] ou picpoul blanc[10].

Méthodes culturales[modifier | modifier le code]

La taille qui tend à se généraliser est celle dite en cordon de Royat » à deux fois deux bourgeons.

Les vendanges durent en général de quatre à cinq semaines à partir de début septembre. Le ramassage est essentiellement mécanisé (75 %). Le cépage piquepoul donne un raisin aux grains moyens et dorés, formés en grappes très serrées souvent emmêlées les unes aux autres. Avant la récolte, une sélection préalable de parcelles est réalisée de façon à distinguer les cuvées haut de gamme en fonction du cahier des charges. Tous les apports sont contrôlés par une commission spécialisée, sur les quais de réception avec un poste de présélection mesurant l'état sanitaire et la maturité.

Vinification et élevage[modifier | modifier le code]

Terroir et vins[modifier | modifier le code]

Structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Type de vins et gastronomie[modifier | modifier le code]

Repas estival en Languedoc au Picpoul de Pinet

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. [PDF] « Cahier des charges de l'appellation », sur http://agriculture.gouv.fr/, homologué par le « décret no 2011-1508 du 10 novembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Languedoc » », JORF, no 0264,‎ , p. 19156.
  4. « Picpoul de Pinet, AOC coteaux du Languedoc », sur http://www.picpoul-de-pinet.com/.
  5. a et b Avis relatif à l'ouverture d'une procédure nationale d'opposition pour la demande de modification du cahier des charges relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Languedoc », publié au JORF no 0178 du 2 août 2012 page 12714.
  6. « La population et la géographie de Montpellier », sur http://www.montpellier.fr/.
  7. « La population et la géographie de Montpellier », sur http://www.montpellier.fr/.
  8. MSN météo Température mensuelle moyenne à Béziers (Languedoc).
  9. « Fichier Picpoul-de-pinet », sur http://www.coteaux-languedoc.com/.
  10. INAO, « Décret n° 2009-1339 du 29 octobre 2009 relatif aux appellations d'origine contrôlées « Corbières », « Corbières-Boutenac », « Crémant de Bordeaux », « Faugères », « Languedoc », « Minervois », « Minervois-La Livinière » et « Rivesaltes » », Légifrance (consulté le 3 août 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]