Pic glandivore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Melanerpes formicivorus

Melanerpes formicivorus
Description de cette image, également commentée ci-après
Pic glandivore
Classification (COI)
Règne Animalia
Classe Aves
Ordre Piciformes
Famille Picidae
Genre Melanerpes

Espèce

Melanerpes formicivorus
(Swainson, 1827)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Pic glandivore (Melanerpes formicivorus) est une espèce d’oiseaux de la famille des Picidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau a un plumage essentiellement noir (tour du bec, dos et ailes notamment) et blanc (gorge et croupion en particulier) à l'exception d'une calotte rouge. Le dessous du corps est blanc rayé de noir. Un léger dimorphisme sexuel existe : le front est blanc chez le mâle et noir chez la femelle.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit du littoral de la Californie au sud-ouest des États-Unis jusqu'en Colombie : Costa Rica...

Carte de répartition de l'espèce (en vert foncé).

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se reproduit dans les chênaies des collines côtières mais aussi dans les forêts de montagne au-delà de 1 500 m d'altitude. Il peut s'alimenter dans les prés bordant les milieux forestiers.

Nidification[modifier | modifier le code]

Les couples reproducteurs excavent un nid dans une grande cavité dans un arbre mort ou une partie morte d'un arbre. Un groupe d'adultes peut participer aux activités de nidification: des études en milieu naturel ont montré que les groupes reproducteurs vont de paires monogames aux groupes reproducteurs collectifs de sept mâles et trois femelles avec jusqu'à 10 manœuvres associés. Les jeunes d'une même couvée peuvent être issus de paternités multiples.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Un pic glandivore et son grenier à gland.
Un chêne criblé de glands

Cet oiseau consomme des glands, des fruits et des insectes. Il fait des réserves dans les crevasses des arbres et dans les cavités qu'il y creuse[1],[2],[3].

Les pics glandivores, comme leur nom l'indique, dépendent fortement des glands pour se nourrir. Les glands sont une ressource si importante pour les populations californiennes que les pics à glands peuvent nicher à l'automne pour profiter de la récolte de glands, un comportement rare chez les oiseaux[4].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Walter Lantz se serait inspiré du cri du pic glandivore pour créer celui de son personnage de dessin animé Woody Woodpecker, tout en modelant son apparence sur celle du grand pic, à la crête caractéristique[5].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.2, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des sept sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Melanerpes formicivorus bairdi Ridgway, 1881 ;
  • Melanerpes formicivorus angustifrons S.F. Baird, 1870 ;
  • Melanerpes formicivorus formicivorus (Swainson, 1827) ;
  • Melanerpes formicivorus albeolus Todd, 1910 ;
  • Melanerpes formicivorus lineatus (Dickey & Van Rossem, 1927) ;
  • Melanerpes formicivorus striatipectus Ridgway, 1874 ;
  • Melanerpes formicivorus flavigula (Malherbe, 1849).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tant de façons de se nourrir - Une nouvelle manière d'explorer le monde animal, Québec Amerique, (ISBN 978-2-7644-1163-6, lire en ligne), p. 21
  2. Oiseaux.net, « Pic glandivore - Melanerpes formicivorus - Acorn Woodpecker », sur www.oiseaux.net (consulté le 30 mars 2020)
  3. Nathan Emery, L'étonnante intelligence des oiseaux, Quae, (ISBN 978-2-7592-2711-2, lire en ligne), p. 54
  4. (en) Walter D. Koenig et Justyn T. Stahl, « Late Summer and Fall Nesting in the Acorn Woodpecker and Other North American Terrestrial BirdsNidificación a Fines del Verano y Durante el Otoño en Melanerpes Formicivorus y Otras Aves Terrestres NorteamericanasFall Nesting in North American Birds », The Condor, vol. 109, no 2,‎ , p. 334–350 (ISSN 0010-5422, DOI 10.1093/condor/109.2.334, lire en ligne, consulté le 30 mars 2020)
  5. « Woody The Acorn (Not Pileated) Woodpecker », NPR (consulté le 14 septembre 2011)