Pic de Madrès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pic de Madrès
Vue depuis Valmigère (Aude)
Vue depuis Valmigère (Aude)
Géographie
Altitude 2 469 m[1]
Massif Massif du Madrès (Pyrénées)
Coordonnées 42° 39′ 06″ nord, 2° 11′ 33″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Départements Aude, Pyrénées-Orientales
Ascension
Voie la plus facile Par le refuge forestier du Carcane
Géolocalisation sur la carte : Aude
(Voir situation sur carte : Aude)
Pic de Madrès
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales
(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Pic de Madrès
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic de Madrès
Le Madrès vu de Fanjeaux (Aude).
Le Madrès vu de Força Réal (Pyrénées-Orientales).
Le Madrès vu de la montagne Noire (Aude).
Le Madrès vu du roc Nègre (Pyrénées-Orientales).

Le pic de Madrès est un sommet des Pyrénées françaises, situé en région Occitanie à cheval sur le département de l'Aude, dont il est le point culminant (commune du Bousquet), et les Pyrénées-Orientales (communes de Sansa et Mosset), à proximité de l'Ariège, distante de moins de 3 km par le petit terroir du Donezan. Le pic de Madrès est le plus haut sommet du massif du même nom.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Plusieurs hypothèses existent à propos de l'origine de son nom, mais la plus probable serait qu'il provient du latin mater qui signifie « mère »[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Ce pic domine vers l'est la haute vallée de l'Aude et à l'ouest la vallée de la Têt et le Conflent. Par temps clair, la vue s'étend sur les sommets du Capcir et de la Cerdagne jusqu'à la plaine du Roussillon, Perpignan et la Méditerranée. Ce pic, au demeurant d'ascension facile, est souvent balayé par un fort vent glacial. La Castellane prend sa source sur son flanc oriental.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le pic de Madrès est constitué de granitoïdes d'âge carbonifère, formés lors de l'orogenèse hercynienne. Le soulèvement de ce relief est cependant plus récent puisqu'il résulte de la formation des Pyrénées.

Climat[modifier | modifier le code]

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Le loup s'est réinstallé dans le massif de Madrès-Boucheville depuis l'hiver 2008-2009[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Voies d'accès et randonnées[modifier | modifier le code]

Le pic de Madrès est un dôme très accessible offrant un panorama sur :

Plusieurs randonnées sont possibles en direct, en itinérance entre refuges ou en boucle[1]. Un sentier monte du col de Sansa au sommet via la coume de Pontells. Une boucle est possible par le pic de la Pelada.

Au départ du refuge pastoral d'Escouloubre (le bousquet), une route forestière conduit au refuge pastoral du Madrès. C'est ensuite un sentier bien cairné qui conduit au sommet.

Refuge du Callau (fermé en 2021).

Au départ du refuge de La Molina, une route forestière conduit au refuge de Nohèdes. Le sentier monte au roc Nègre puis au Madrès.

Du col de Jau ou du refuge du Callau, plusieurs sentiers évoluent en parallèle pour atteindre le sommet dont un via le pic du Bernard Sauvage.

Le VTT est possible dans ce relief assez doux et peu souvent en blocs rocheux.

En août, des orages peuvent se former très rapidement.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. Lluís Basseda, Toponymie historique de Catalunya Nord, t. 1, Prades, Revista Terra Nostra, , 796 p.
  3. Ministère de l'Écologie, « [www.loup.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?rubrique20 Les chiffres-clés 2011-2012] », Le loup en France, consulté le 31 juillet 2013