Pic Long

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Long.
Pic Long
Le pic Long et le lac Tourrat
Le pic Long et le lac Tourrat
Géographie
Altitude 3 192 m[1]
Massif Massif du Néouvielle
Pyrénées
Coordonnées 42° 48′ 04″ nord, 0° 06′ 01″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Ascension
Première 1846 par le duc de Nemours et Marc Sesqué
Voie la plus facile Par le barrage de Cap de Long

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Pic Long

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic Long

Le pic Long est un sommet des Pyrénées françaises. Avec ses 3 192 mètres, c'est le plus haut sommet du massif du Néouvielle et le troisième plus haut sommet des Pyrénées situé entièrement en France, après la pointe Chausenque et le piton Carré.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Le pic Long est situé dans le département des Hautes-Pyrénées, près de Saint-Lary-Soulan dans le parc national des Pyrénées et près de la réserve naturelle du Néouvielle. Il forme un tripoint en limite des communes d'Aragnouet, Gèdre et Luz-Saint-Sauveur.

Topographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En août 1846, la première ascension est réalisée par le duc de Nemours et son guide Marc Sesqué[2].

Le , Henri Brulle, Célestin Passet et François Bernat-Salles réalisent l'ascension du pic Long.

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

La voie habituelle part du barrage de Cap-de-Long pour aller repiquer l'arête sud-est du pic Long (PD+). Cette voie historique est devenue plus difficile du fait du recul du glacier, imposant un passage d'escalade délicat (IV) pour accéder à la hourquette.

Aujourd'hui, d'autres voies sont donc conseillées comme l'accès par l'ouest (PD) ou par le pic Badet (PD à PD+).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Source : Géoportail avec carte IGN à l'échelle 1:25000
  2. Henri Beraldi, Cent ans aux Pyrénées, Paris, 1898-1904, sept volumes. Réédité par Les Amis du Livre Pyrénéen, Pau, 1977 ; Anne Lasserre-Vergne, Le légendaire pyrénéen, Editions Sud-Ouest, 1995.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]