Pic Champlain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Champlain.

Pic Champlain
Le pic Champlain vu depuis le nord-est, avec le marais de la Pointe-aux-Epinettes en avant-plan
Le pic Champlain vu depuis le nord-est, avec le marais de la Pointe-aux-Epinettes en avant-plan
Géographie
Altitude 346 m
Massif Monts Notre-Dame (Appalaches)
Coordonnées 48° 19′ 42″ nord, 68° 50′ 07″ ouest
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Québec
Région Bas-Saint-Laurent

Géolocalisation sur la carte : Agglomération de recensement de Rimouski

(Voir situation sur carte : Agglomération de recensement de Rimouski)
Pic Champlain

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Pic Champlain

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Pic Champlain

Le pic Champlain est le point culminant du parc national du Bic, dans la province du Québec, au Canada.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le pic Champlain est nommé d'après le géographe Samuel de Champlain, qui décrivit la montagne lors de son premier voyage sur le fleuve Saint-Laurent en 1603[1]. Jean Alfonse lui donne en 1544 le nom de cap de Marbre dans sa Cosmographie publiée en 1544. En 1603, Samuel de Champlain écrit au sujet de la montagne « Dudit Matane, nous vîmes prendre connaissance du Pic... »[2]. Le « Pic » est avec le temps devenu le « Bic » par corruption lexicale[3]. Le nom de montagne du Bic ou Bic Hill a longtemps été attribué au sommet. Quant à pic Champlain, il a été officialisé en 1979[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue des murailles du belvédère du pic Champlain

L'altitude plutôt modeste du pic Champlain (346 m) est compensée par sa proximité de l'estuaire du fleuve Saint-Laurent.

La montagne est une arête orientée nord-est / sud-ouest, parallèle au Saint-Laurent. Il est caractérisé par des pentes abruptes et quelques falaises sur ses flancs nord-ouest et sud-est. Le sommet est occupé par des antennes de télécommunication. Cette montagne entièrement boisée est située sur le territoire de la municipalité de Saint-Fabien.

Il fait partie des Appalaches. La montagne est située dans deux formations géologiques soit les groupes de Saint-Roch et de Trois-Pistoles[4]. Le groupe de Trois-Pistoles, qui comprend la face du sud du sommet, est une formation du Cambrien supérieur et de l'Ordovicien inférieur composée de grès, de conglomérat, de siltstone et d'ardoise[5]. Quant au groupe de Saint-Roch, qui comprend la face nord, il s'agit d'une formation du Cambrien composée d'une succession de couches de mudstone, de grès feldspathique, de conglomérat et de calcaire[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque, Champlain inscrivit le mot pic sur sa carte pour désigner l'endroit. Cette montagne proéminente de la rive sud devint ensuite un repère pour la navigation sur le fleuve.

Randonnée[modifier | modifier le code]

Le pic Champlain est un endroit fréquenté pour la randonnée pédestre. Deux sentiers mènent au sommet, soit Le Pic Champlain (3 km par la crête du nord-est, depuis la route du Cap à l'Orignal) et Les Murailles (4,5 km par la crête sud-ouest, depuis la route à Saint-Fabien-sur-Mer). Ces derniers ont un dénivelé d'environ 200 mètres chacun.

Le pic Champlain vu depuis le nord-ouest, avec l'Anse à Mercier en avant-plan

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Beaupré et al., Noms et lieux du Québec : dictionnaire illustré, Sainte-Foy, Publications du Québec, , 925 p. (ISBN 2-551-16805-8), p. 363
  2. a et b Commission de toponymie, « Pic Champlain », Banque de noms de lieux du Québec (consulté le 2 mars 2013)
  3. Commission de Toponymie, « Rimouski », Banque de noms de lieux du Québec (consulté le 1er mars 2013)
  4. Ministère de Ressources naturelles, « Carte interactive des données Sigéom » (consulté le 2 mars 2013)
  5. (en) « Trois-Pistoles Group », Lexique des unités géologiques canadiennes, sur Réseau canadien de connaissances en sciences de la Terre, (consulté le 2 mars 2013)
  6. (en) « Saint-Roch Group », Lexique des unités géologiques canadiennes, sur Réseau canadien de connaissances en sciences de la Terre, (consulté le 2 mars 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :