Pianet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hohner Pianet T

Le Pianet est une série de pianos électriques construits par la compagnie Hohner de Trossingen (Allemagne de l'Ouest) pendant les années 1950 à 1970. Les premiers modèles ont été conçus par Ernst Zacharias, également auteur des Clavinet et Cembalet.

Principe et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le son est engendré par des lamelles de métal pincées par des tampons de mousse imprégnés d'un adhésif (en fait une huile de silicone visqueuse spéciale). Les tampons sont reliés à des tiges elles-mêmes reliées aux touches. Lorsqu'une touche est enfoncée, le tampon se décolle de la lamelle, qui se met à vibrer.

Historique[modifier | modifier le code]

Plusieurs modèles de Pianet sont sortis pendant la période de fabrication : les modèles originaux étaient les Pianet C et Pianet N, avec des caisses en bois et des pieds.

  • Le Pianet C était dépourvu de dispositifs de contrôle.
  • Hohner Pianet N Version II
    Le Pianet N, par contre, avait un circuit de trémolo avec un interrupteur près du clavier.
  • Le Pianet L, sorti plus tard, avait des pieds en métal.

Le Pianet a vite eu du succès avec les groupes pop des années 1960, conduisant Hohner à concevoir un modèle Combo destiné aux musiciens de scène. Sans pieds, il était destiné à être posé sur un piano ou un orgue.

Les derniers modèles, les Pianet M et T, ont été produits par Hohner dans les années 1970. Les microphones électroacoustiques y étaient remplacés par des microphones passifs, et les tampons de mousse par des tampons en caoutchouc.

  • Le modèle M était destiné à l'usage domestique, et avait une caisse en bois, des haut-parleurs intégrés et un circuit de phasing.
  • Le modèle T était conçu pour le musicien itinérant. Dépourvu de pieds, il était habillé de vinyl noir (du Tolex, d'où le "T"), contrairement à la finition de bois verni des autres modèles. C'est le modèle le plus commun sur le marché aujourd'hui.

Ces changements se sont imposés à Hohner quand il est apparu que les tampons de mousse originaux se désintégraient au cours du temps ; les tampons en caoutchouc étaient bien plus durables. Quoi qu'il en soit, le son était complètement différent, beaucoup plus moelleux que celui des premiers modèles.

  • Le Clavinet/Pianet Duo combine le Clavinet E7 et le Pianet T en un seul clavier, il permet de mixer les sons ou de les spliter.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Bien que très populaires auprès des musiciens semi-professionnels en raison de leur faible coût et de leur portabilité, ces instruments n'ont cependant pas été beaucoup utilisés par les principaux artistes. On retrouve les Pianets (anciens modèles) sur un certain nombre de succès des années 1970, dont She's Not There des Zombies, Louie Louie des Kingsmen, I Am the Walrus des Beatles, et Joy to the World des Three Dog Night.

Les Pianets connaissent actuellement un regain de popularité pour leur son rétro, et la disponibilité de tampons de rechange pour les anciens modèles, dont la plupart étaient devenus complètement inutilisables.

Modèles[modifier | modifier le code]

Pianet M :

  • Caractéristique : monté sur pied, c'est un meuble (long: 90 cm, prof: 37 cm, haut: 21 cm - démontable mais fastidieux) en aggloméré. Il possède deux Hp stéréo intégrées. Pupitre transparent d'origine
  • Réglages : quatre potentiomètres, Phasing, réglage du phaser, volume et réglage des basses
  • Branchement : din 5 broches pour sortie sur ampli externe/casque, din 5 broches pour l'entrée d'une source audio. Prise standard d'alimentation 220v.
  • Défaut récurrent : bruit blanc au H.P gauche du au dysfonctionnement de l’ampli avec l'âge. Volume diminuer dans celui-ci.

Liens externes[modifier | modifier le code]