Piana degli Albanesi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Piana degli Albanesi
Piana degli Albanesi
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la Sicile Sicile 
Province Palerme 
Maire
Mandat
Rosario Petta
2022-2027
Code postal 90037
Code ISTAT 082057
Code cadastral G543
Préfixe tel. 091
Démographie
Gentilé pianesi (arbëreshë)
Population 6 018 hab. (31-12-2010[1])
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 00′ 00″ nord, 13° 17′ 00″ est
Altitude Min. 725 m
Max. 740 m
Superficie 6 400 ha = 64 km2
Divers
Saint patron Saint Georges, Mary Odigitria, Saint Démétrios Martyr
Fête patronale 23 avril, 2 septembre, 26 octobre
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Piana degli Albanesi
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Piana degli Albanesi
Géolocalisation sur la carte : Sicile
Voir sur la carte administrative de Sicile
City locator 14.svg
Piana degli Albanesi
Liens
Site web www.pianalbanesi.it

Piana degli Albanesi (en albanais : Hora e Arbëreshëvet) est une commune de 6 427 habitants de la province de Palerme en Sicile (Italie).

Parmi les communautés historiques albanaises en Italie, c'est la plus importante colonie de Sicile, ainsi que la maison de l'Éparchie byzantine, dont la compétence s'étend sur toutes les églises de rite oriental. Située sur un plateau montagneux, qui se reflète sur un grand lac, et sur la côte orientale de l'imposant mont Mali i Picutës, la ville est située à 24 km de la capitale provinciale Palerme. En plus d'être le noyau des communautés socio-culturelles, religieuses et politiques albanaises, elle est restée pratiquement intacte au fil du temps en conservant ses propres particularités aussi bien de par son origine ethnique que de sa langue, sa culture et sa religion. Le gouvernement municipal utilise des documents officiels en albanais, en vertu des lois existantes protégeant les minorités ethniques et linguistiques.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à une altitude de 740 mètres d'altitude sur un plateau montagneux qui se termine par le bassin du lac. Elle est entourée par quatre hautes montagnes (Picuta, Kumeta, Maghanuçi, Xëravulli), des sites naturels (Neviere, Grotta del Garrone, Honi) et également par la réserve naturelle de Serre Pizzuta. Pour ses particularités ethniques, culturelles, religieuses, historiques et environnementales, Piana degli Albanesi est un endroit singulier et unique du paysage sicilien.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune abrite une forte communauté d'Arbëresh, d'Albanais, installés ici au XVIIIe siècle, fuyant les massacres de chrétiens dans la Turquie ottomane, et rejoignant les Albanais déjà installés dans le sud de l’Italie au XVe siècle. Ces Albanais ont gardé une forte identité, parlant toujours leur langue, l’arbërisht. Ont également été conservés les costumes traditionnels et le rite grec byzantin très caractéristique.

En 1860, les Arbëresh rencontrent les deux émissaires Rosolino Pilo et Giovanni Corrao, venus en Sicile avec la mission de préparer le débarquement de Garibaldi. Ils décident d'accueillir les Garibaldiens, leur fournissant un soutien logistique, des provisions et un abri stratégique sûr ; ainsi, de nombreux Albanais ont suivi les campagnes militaires contre les Bourbons et certains ont été tués sur le champ de bataille. Piana degli Albanesi fait partie des centres qui ont participé au soulèvement de Gancia et aux événements de l'expédition des Mille, connus sous le nom d'insurrection de Palerme.

Le a lieu à Piana degli Albanesi, et plus précisément dans la frazione de Portella della Ginestra (Purtelja e Jinestrës en arbërisht), le massacre de Portella della Ginestra durant lequel la bande criminelle et mafieuse de Salvatore Giuliano exécuta plus de onze personnes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Piana degli Albanesi en albanais est Hora e Arbëreshëvet depuis son origine. Son nom italien jusqu'en 1941 était Piana dei Greci.

Culture[modifier | modifier le code]

Caractéristiques linguistiques[modifier | modifier le code]

Le passage de Garibaldi.

Principale communauté arbëresh de la Sicile, l'administration communale utilise dans les documents officiels également l'albanais, suivant la législation italienne sur les minorités linguistiques. L'albanais parlé par les habitants est le dialecte Toskë du sud de l'Albanie.

La signalisation routière bilingue (albanais/italien) est visible aux environs et à l'intérieur de la commune.

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

L'une des principales ressources locales est le tourisme, mais grâce à son climat et à de vastes terres affectées à l'agriculture, son économie repose principalement sur la production de produits laitiers, céréales, huile d'olive, de vin et de fruits, ainsi que de troupeaux de moutons, bovins et caprins. Le secteur tertiaire et l'industrie sont florissants, le pays est justement connu pour la présence de fermes, boulangeries et restaurants qui se spécialisent dans la préparation des plats et des desserts faits des produits typiques de la culture arbëreshë.

Artisanat[modifier | modifier le code]

La ville possède une tradition prestigieuse d'artisanat notamment pour la production d'icônes, broderies, costumes et bijoux traditionnels.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2002 2012 Gaetano Caramanno Maison des libertés puis cetre-droit  
2012 2017 Vito Scalia liste civique/ centre gauche  
2017 En cours Rosario Petta[2] liste civique centre droit  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Altofonte, Monreale, Santa Cristina Gela

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants de Piana dei Greci en 1894. L'illustrazione italiana.

Habitants recensés Piana degli Albanesi


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) web-la, « Elezioni comunali 2022, tutti i sindaci eletti in provincia di Palermo », sur QdS, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]