Piébaldisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Piébaldisme
Description de l'image Piebaldisme.jpg.
Spécialité EndocrinologieVoir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10 E70.3
CIM-9 709.09Voir et modifier les données sur Wikidata
OMIM 172800
DiseasesDB 29295
eMedicine 1113248Voir et modifier les données sur Wikidata
MeSH D016116

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le piébaldisme, parfois nommé albinisme partiel bien que dû à une cause différente de l'albinisme, est une maladie bénigne rare. Elle est caractérisée par une achromie triangulaire ou losangique frontale avec mèche blanche frontale. C'est une affection autosomique dominante.

Il existe un piébaldisme occipital nommé syndrome de Tietz (ne pas confondre avec syndrome de Tietze) avec surdimutité sans atteinte oculaire, autosomique dominant [1].

Le syndrome de Waardenburg comprend entre autres un piébaldisme.

Historique[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, 3 femmes noires atteintes de piébaldisme sont présentées au public français à l'Olympia. Une affiche de L. Damaré datée de 1891 présente ces 3 femmes, sous le nom des "Trois Grâces Tigrées", chacune avec une mèche blanche et des taches de dépigmentation sur le front, le menton et sur la poitrine. Cette affiche est présente dans l'exposition "L’invention du sauvage", présentée au Musée du quai Branly en 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vitorio Delage, « Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine », sur dictionnaire.academie-medecine.fr (consulté le 16 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]