Pièce d'Inde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La vente des captifs d'Afrique Noire destinés aux colonies des puissances européennes du Nouveau Monde intervenait sur la base d’une pièce d’Inde, c'est-à-dire par référence à un homme de couleur d’environ vingt-cinq/trente ans, grand, robuste et en parfait état. Le moindre défaut comme une dent en moins ou tout simplement cassée faisait baisser le prix de cession du captif.

Origine de cette référence[modifier | modifier le code]

Initialement la pièce d’Inde était un morceau de cotonnade longue d’environ 4 mètres pour laquelle, selon l’usage, on obtenait un mâle de premier choix correspondant aux critères précités. La formule « pièce d’Inde » finit par servir de valeur comptable de référence pour les ventes intervenant en Afrique Noire dans le cadre de la traite négrière atlantique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]