Aller au contenu

Phytomonas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Phytomonas est un genre de la famille des Trypanosomatidae.

Ce genre regroupe de façon artificielle toutes les espèces parasites qui ont été isolées à partir de plantes, malgré leur grande diversité biologique et moléculaire. On en distingue trois groupes selon les tissus et organes végétaux qui sont colonisés : laticifères, phloème et fruits.

Les espèces de Phytomonas qui colonisent le phloème sont ceux qui ont le plus grand pouvoir pathogène ; ils sont responsables de maladies des plantes endémiques d'Amérique du Sud et des Antilles, comme la maladie dite «  Hartrot du cocotier » (Phytomonas staheli), la marchitez du palmier à huile (Phytomonas staheli), la nécrose du phloème du caféier (Phytomonas leptovasorum) et le dépérissement de l'Alpinia purpurata[3].

D'autres espèces vivent dans les laticifères de nombreuses espèces de plantes, en général sans effet pathogène, toutefois des espèces de Phytomonas pourraient être responsables de la « maladie des racines creuses du manioc » (Manihot esculentis) signalée au Brésil.

Une espèce de Phytomonas, baptisée Phytomonas serpens, a été également isolée sur des fruits, notamment des tomates. L'infection reste cependant localisée autour des points d'inoculation dus aux insectes[4].

Les vecteurs de ces trypanosomes sont des punaises appartenant aux super-familles des Lygaeoidea, Coreoidea, Pentatomoidea et Pyrrhocoroidea[5].

Liste d'espèces

[modifier | modifier le code]

Selon AlgaeBase (6 mars 2019)[2] :

Selon BioLib (6 mars 2019)[6] :

Selon NCBI (6 mars 2019)[7] :

Selon World Register of Marine Species (6 mars 2019)[8] :

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. (en) Charles Donovan, « Kala-Azar in Madras, especially with regard to its connexion with the dog and the bug (Conorrhinus). », The Lancet, Elsevier, vol. 174, no 4499,‎ , p. 1495-1496 (ISSN 0140-6736 et 1474-547X, OCLC 01755507, DOI 10.1016/S0140-6736(01)11628-4)Voir et modifier les données sur Wikidata.
  2. a et b Guiry, M.D. & Guiry, G.M. AlgaeBase. World-wide electronic publication, National University of Ireland, Galway. https://www.algaebase.org, consulté le 6 mars 2019
  3. (fr) Muller Emmanuelle, « Variabilité et pathogénie des trypanosomes de plantes (Phytomonas sp.) », Université de Montpellier 2 (consulté le ).
  4. (en) George N. Agrios, Plant Pathology, Academic Press, , 952 p. (ISBN 978-0-08-047378-9, lire en ligne), p. 875-886.
  5. (en) N. G. Ravichandra, Fundamental of plant pathology, PHI Learning Pvt. Ltd., , 652 p. (ISBN 978-81-203-4703-8, lire en ligne), p. 139-141.
  6. BioLib, consulté le 6 mars 2019
  7. NCBI, consulté le 6 mars 2019
  8. World Register of Marine Species, consulté le 6 mars 2019

Références taxinomiques

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :