Phyllanthus acidus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

girembellier

Phyllanthus acidus
Description de cette image, également commentée ci-après
Phyllanthus acidus dans une serre
Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Euphorbiales
Famille Euphorbiaceae
Genre Phyllanthus

Espèce

Phyllanthus acidus
(L.) Skeels, 1909

Classification phylogénétique

Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Malpighiales
Famille Phyllanthaceae

Synonymes

  • Averrhoa acida L. - basionyme
  • Cicca acida (L.) Merr.
  • Cicca acidissima Blanco
  • Cicca disticha L.
  • Cicca nodiflora Lam.
  • Phyllanthus acidissimus (Blanco) Müll. Arg.
  • Phyllanthus cicca Müll. Arg.
  • Phyllanthus distichus (L.) Müll.Arg.
  • Phyllanthus distichus Hook. & Arn.[1]

Le girembellier (Phyllanthus acidus) est un arbre de Madagascar répandu également dans le sud asiatique. Il appartient à la famille des Euphorbiaceae, ou des Phyllanthaceae selon la classification phylogénétique.

Son fruit est appelé girembelle, surelle, surette ou groseille étoilée. Il est comestible, mais d'un goût assez acide.

Dans la cuisine vietnamienne, la feuille du girembellier est utilisée pour aromatiser les nems chua. En Guadeloupe, la surelle peut être utilisée confite pour sucrer le ti-punch ou pour élaborer le « punch surelle ».

Phyllanthus acidus ne doit pas être confondu avec Sauropus androgynus avec qui il partage certains de ses noms vernaculaires (ex : Star gooseberry).

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Phyllanthus acidus tient une place importante dans les cultures asiatiques, aussi a-t-il de nombreux noms vernaculaires parmi les langues parlées dans la région[2], on peut citer :

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « synonyms - Phyllanthus acidus (L.) Skeels », Tropicos, Saint Louis, Missouri, Missouri Botanical Garden (consulté le 30 mai 2020) : « Basionym: Clutia androgyna L. »
  2. (en) Lim, Edible Medicinal and Non-Medicinal Plants - Volume 4, Fruits, Dordrecht, Heidelberg, New York, London, Springer, , 1022 p. (ISBN 978-94-007-4052-5, DOI 10.1007/978-94-007-4053-2_36, lire en ligne), p. 252-257 - Phyllanthus acidus

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]