Photophone (téléphonie optique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Photophone (téléphonie))

Le photophone est une technique de téléphonie optique développée par Alexander Graham Bell en 1880. La technique repose sur l'utilisation de miroirs associés à un cristal de sélénium. Plusieurs expérimentations permettent de transmettre la voix humaine grâce à la lumière, sur plus de 200 mètres.

Histoire et principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Photophone récepteur.

Alexander Graham Bell, connu pour l'invention du téléphone met au point avec Charles Sumner Tainter, au premier semestre 1880, le photophone, un appareil permettant de transmettre la lumière sur une distance d'environ 200 mètres[1][réf. non conforme]. C'est une idée à laquelle Bell réfléchissait depuis 1878[2].

Le , les deux hommes réussissent dans leur laboratoire de Washington la première transmission de la voix humaine par un dispositif optique[2]. Enthousiaste, Bell écrit à son père : « J'ai entendu un discours articulé produit par la lumière du soleil ! J'ai entendu un rayon de soleil rire, tousser et chanter ! »[2]. Il suggère même à son épouse de baptiser « Photophone » leur nouvelle fille, mais madame Bell s'en tient à un plus classique « Marian[2] ».

À deux reprises en et , ils parviennent à transmettre le signal en plein air sur plus de 200 mètres, entre le toit de l'école Franklin et leur laboratoire[2],[1].

La voix, amplifiée par un microphone, fait vibrer un miroir qui réfléchit la lumière du soleil. Quelque 200 mètres plus loin, un second miroir capte cette lumière pour activer un cristal de sélénium et reproduire le son voulu (il s'agit d'une cellule au sélénium mise au point par Willoughby Smith (en) en 1873[3]). Le récepteur de cet appareil est presque identique à celui du premier téléphone.

Bien qu'opérationnelle en terrain découvert, la technique est sensible à la pluie, à la neige et aux obstacles qui empêchent la transmission du signal, ce qui condamna l'invention, bien que Bell lui-même ait considéré que le photophone était sa plus grande réalisation, « plus grande que le téléphone »[1],[4][réf. non conforme], puisqu'elle permettait une communication sans fil[1], constituant un lointain précurseur du Li-Fi.

Un contemporain de Bell déclare : « Il est maintenant démontré que le photophone est d'un niveau comparable au téléphone et au phonographe »[3].

Vers la fin des années 1950 existaient des téléphones optiques jouets permettant de communiquer par infrarouge de voiture à voiture. Cette invention n'eut cependant pas de suite.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Dans l'épisode 12 de la deuxième saison de MacGyver, le personnage principal fabrique un photophone pour pouvoir communiquer sans risquer de déclencher un explosif.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) http://www.princeton.edu/~achaney/tmve/wiki100k/docs/Photophone.html ].
  2. a b c d et e (en) Arturo Gallardo et Forrest M. Mims III, « Fiber-optic communication began 130 years ago », sur mysanantonio.com, (consulté le 8 octobre 2020).
  3. a et b (en) J. Clarke, « An introduction to communications with optical carriers », sur ieeexplore.ieee.org, Students Quarterly Journal, (consulté le 8 octobre 2020).
  4. zeilloc.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]