Photios Ier d'Alexandrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Chrétiens d'Orient
Cet article est une ébauche concernant les Chrétiens d'Orient.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Photios.
Photographie de Photios d'Alexandrie

Photios Ier (né en 1853 à Tinos et mort en 1925 à Zurich) est patriarche orthodoxe d'Alexandrie et de toute l'Afrique du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît en Grèce à Tinos et étudie au séminaire de la Sainte-Croix à Jérusalem. Il devient ensuite le secrétaire du patriarche orthodoxe de Jérusalem, et est élevé à la dignité d'archimandrite en 1881. Il est élu patriarche de Jérusalem à la mort du patriache Jérothée en 1882, mais le sultan ottoman n'entérine pas ce choix. Ce n'est qu'en 1900 à la mort du patriarche Sophrone qu'il est à nouveau réélu, mais cette fois-ci au siège d'Alexandrie, en Égypte. Il y fonde sept nouvelles éparchies (diocèses dans l'orthodoxie).

Il construit des églises, des écoles et multiplie les œuvres charitables. Il ouvre aussi le musée patriarcal et la bibliothèque Alexandrine[1].

Il s'oppose vigoureusement en 1923 à la réforme du calendrier liturgique proposée par le patriarche de Constantinople Mélèce (1871-1935).

Il meurt à Zurich en 1925.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ne pas confondre avec la bibliothèque moderne construite en 1995.

Articles connexes[modifier | modifier le code]