Phonologie du néerlandais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour plus d'information sur la langue néerlandaise, rapportez-vous à l'article principal.

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Ci-dessous se trouve la prononciation du néerlandais, transcrite en symboles de l'Alphabet phonétique international.

Voyelles
API SAMPA Exemples
/a/ /a/ aap
/ɑ/ /A/ pad
/e:/ /Ej/ eet
/ɛ/ /E/ elf
/ɛj/ /Ej/ zij
/ə/ /@/ de
/i/ /i/ niet
/ɪ/ /I/ ik
/o/ /o/ poot
/ɔ/ /O/ pot
/ɑʊ/ /AU/ vrouw
/u/ /u/ koe
/y/ /y/ buren, buurt
/ø/ /2/ reuken
/ʏ/ /Y/ put
/œy/ /9y/ fluit
Consonnes
API SAMPA Exemples
/b/ /b/ bier
/k/ /k/ kroeg, club
/d/ /d/ daar
/f/ /f/ foto
/ɡ/ /g/ goal
/ɣ/ /G/ gisteren
/x/ /x/ schrijven (Pays-Bas), vandaag
/h/ /h/ hand
/j/ /j/ ja
/l/ /l/ lijm
/m/ /m/ moes
/n/ /n/ nacht
/ɲ/ /J/ oranje
/ŋ/ /N/ tang
/p/ /p/ pot
/r/ /r/ roos
/s/ /s/ soep
/ʃ/ /S/ meisje
/t/ /t/ traag
/v/ /v/ vraag
/ʋ/ /v\/ wat
/z/ /z/ zaag

Notes[modifier | modifier le code]

  • b = [p] à la fin des mots, [b] ailleurs
  • d = [t] il ne se prononce que rarement à la fin des verbes. Pour ce qui est des participes passés (et autres dérivés), il se prononce tout à fait normalement.
  • e = [ə] dans les syllabes inaccentuées
  • g = toujours [x]
  • ij se prononce [ə] dans le suffixe -lijk.
  • Dans le néerlandais normalisé, i se prononce [ə] dans le suffixe -ig.

Prononciations idiomatiques[modifier | modifier le code]

  • Le suffixe -ig (rustig, twintig...) se prononce [əx].
  • Dans le suffixe -en on ne prononce pas le "n". "Mag ik betalen?" Se prononce [mɑx ɪg bə'taːlə].
    • SAUF si le mot suivant commence par une voyelle car on fait la liaison.
  • Les goede pour goedemorgen, goedemiddag se prononcent non pas comme l'adjectif goede [xudə] mais [xujə], qui en est en fait une réduction.
  • B, D, K, T, W ne se prononce jamais si on elles sont encadrées d'une consonne de part et d'autre de la lettre (kerstmis = kɛrsmɪs). Il en va de même lorsque les mots ne sont pas attachés.

Assimilation[modifier | modifier le code]

Assimilation progressive[modifier | modifier le code]

Les sons G (gue), V et Z perdent leur voisement et deviennent respectivement x ou ɣ, F et S quand ils sont précédés d'une consonne sourde (sons F, K, P, S, T, x ou ɣ).

Lorsque le son Est suivi du son Le second son devient Exemples
F G (gue), V, Z x ou ɣ, F ou S afgaan, afvallen ou hij of ze
K G (gue), V, Z x ou ɣ, F ou S Ik ga, Ik vind, Ik zeg
P G (gue), V, Z x ou ɣ, F ou S opgeven, op vakantie, op zijn
S G (gue), V, Z x ou ɣ, F ou S het is goed, het is veel, het is zo
T G (gue), V, Z x ou ɣ, F ou S voortgaan, wat voor, zegt ze
x ou ɣ G (gue), V, Z x ou ɣ, F ou S weggaan, ik zeg veel, wegzenden

Assimilation régressive[modifier | modifier le code]

Inversement, les sons B et D transmettent leur voisement à la consonne sourde qui les précède : les sons F, K, P, S, T et x ou ɣ deviennent respectivement V, G, B, Z, D et G quand ils sont suivis de B ou D.

Lorsque le son Est suivi du son Le premier son devient Exemples[1]
F B, D V afbetalen, of dat
K B, D G ik ben, ik doe
P B, D B opbellen, opdat
S B, D Z hij is beter, wie is dat ?
T B, D D is dat beter ?, ze zegt dat
x ou ɣ B, D G ik lig beter zo, mag dat ?

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gaston Rosen, Grammaire illustrée du néerlandais, p. 11

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]