Phlegra bresnieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phlegra bresnieri
Description de cette image, également commentée ci-après

Phlegra bresnieri d'Italie

Classification selon The World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Araneomorphae
Famille Salticidae
Genre Phlegra

Nom binominal

Phlegra bresnieri
(Lucas, 1846)

Synonymes

  • Salticus bresnieri Lucas, 1846
  • Attus linearis Rossi, 1846
  • Attus lippiens L. Koch, 1867
  • Phlegra simoni L. Koch, 1882

Phlegra bresnieri est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Salticidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en Europe du Sud, en Afrique et en Iran[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le mâle mesure 5 mm et la femelle 5 mm[2]

Le tégument de ses individus est recouvert d'une dense pilosité dotés de squamules. Le prosome et l'opisthosome sont de forme allongée chez le mâle, son céphalothorax étant plus bombé et massif que l'opisthosome. Son corps est de couleur brun foncé ou brun grisé avec deux larges bandes longitudinales blanches, des yeux jusqu'au bout du céphalothorax, tandis que l'opisthosome est recouvert d'une bande blanche médiane et de deux bandes latérales blanches.

Son clypéus est jaunâtre et recouvert d'une pilosité blanche. Ses chélicères sont brunes de couleur plus claire, tandis que les pédipalpes sont marron foncé recouverts de poils noirs.

Comme toutes les araignées sauteuses, elle possède huit yeux simples dont les yeux médians antérieurs sont plus grands, tandis que les ocelles de côté sont plus petits et possèdent une excellente vue permettant à l'araignée de bien localiser sa proie avant de se jeter sur elle.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 18.0, 05/05/2017)[3] :

Systématique et taxinomie[modifier | modifier le code]

Elle a été décrite sous le protonyme Salticus bresnieri par l'arachnologiste français Hippolyte Lucas (1814-1899) qui étudiait la faune de l'Algérie pour le muséum d'histoire naturelle de Paris.

Cette espèce est nommée en l'honneur de l'orientaliste Louis Jacques Bresnier, professeur d'arabe à Alger.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Lucas, 1846 : Histoire naturelle des animaux articules. Exploration scientifique de l'Algérie pendant les années 1840, 1841, 1842 publiée par ordre du Gouvernement et avec le concours d'une commission académique. Paris, Sciences physiques, Zoologie, vol. 1, p. 89-271.
  • Strand, 1906 : Diagnosen nordafrikanischer, hauptsachlich von Carlo Freiherr von Erlanger gesammelter Spinnen. Zoologische Anzeiger, vol. 30, p. 604-637 & 655-690.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]