Phinée (devin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Boréades débarrassant Phinée des Harpies, cratère à colonnettes duPeintre de Léningrad (versv. 460 av. J.-C.), Paris, musée du Louvre.

Dans la mythologie grecque, Phinée, est l'un des enfants d'Agénor et de Téléphassa (ou de Poséidon).

Récit mythologique[modifier | modifier le code]

Après l'enlèvement d'Europe par Zeus, Agénor envoie ses cinq fils (Cadmos, Phénix, Cilix, Thasos et Phinée) chercher leur sœur avec ordre de ne pas revenir tant qu'ils ne l'auraient pas retrouvée. La plupart d'entre eux se fixèrent dans diverses régions de Grèce. Phinée s'installa en Thrace et devint roi de Salmydessos, où il exerça ses dons de devin. On raconte qu'il fut frappé de cécité par les dieux pour de multiples raisons. Il faisait en effet des prédictions aux mortels avec trop de zèle, en particulier en révélant à Phrixos la route du retour en Grèce ; ou bien il aurait été rendu aveugle pour avoir lui-même frappé de cécité ses deux fils Plexippos et Pandion, faussement accusés par leur belle-mère Idéa de violence sur sa personne ; ou encore, il aurait préféré à la vue une longue vie. Il fut tourmenté par les Harpies, qui lui ravissaient sa nourriture ou lui souillaient ses plats. Les Boréades Calaïs et Zétès le délivrèrent de ces monstres au cours de l’expédition des Argonautes, et, par reconnaissance, Phinée leur révéla la route à suivre pour atteindre la Colchide par le Bosphore, et les dangers à éviter. Selon les Histoires incroyables de Palaiphatos, Phinée régnait en Péonie. Devenu vieux et aveugle, ses filles, Érasia et Arpuria, dilapidèrent ses richesses, et elles furent comparées aux Harpyes.

Zéthès et Calaïs, deux voisins, fils de Borée, un homme dans cette version, le prirent en pitié et lui apportèrent leur aide. Ils chassèrent ses filles de la ville puis, ayant réuni des fonds, ils en confièrent la gestion à un Thrace. Un tableau de Sebastiano Ricci vers 1695, représente cet épisode, Phinée et les fils de Borée, conservé au musée des Beaux-Arts de Boston[1]

Notes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :