Philostrate le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philostrate le Jeune
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Époque
Activités
Période d'activité
IIIe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata

Philostrate le Jeune est un écrivain grec de l'époque romaine (seconde moitié du IIIe siècle).

Il était le petit-fils par sa mère de Philostrate de Lemnos (né lui-même vers 190). Comme il le dit dans sa préface, il a imité le recueil des Tableaux (Εἰκόνες) de son grand-père, en ajoutant 17 descriptions de tableaux (réels ou fictifs, car il s'agit en fait de développements rhétoriques[1]). Le 17e texte est incomplet. C'est la seule œuvre qu'on conserve de lui. Elle est en général éditée à la suite des 64 Tableaux de son grand-père, et aussi avec les treize descriptions de statues de « Callistrate », un auteur dont on ne sait rien.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • La suite de Philostrate : Les Images, ou Tableaux de platte peinture du jeune Philostrate. - La Description de Callistrate, de quelques statues antiques tant de marbre comme de bronze. - Les Héroiques de Philostrate , trad. Blaise de Vigenère, Paris, Langellier, 1602. sur Gallica — Les héroïques p. 167
  • Quelques tableaux seulement de Philostrate le jeune sur Remacle
  • (en)(grc) Elder Philostratus, Younger Philostratus, Callistratus, traduction de Fairbanks, Arthur., Loeb Classical Library, Vol. 256, Londres, éditeur : William Heinemann, 1931

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le tableau 10, par exemple, où il est question de Néoptolème portant le bouclier d'Achille, il est clair que Philostrate paraphrase le chant 18 de l'Iliade.