Philosophe roi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le philosophe roi est le dirigeant idéal de Callipolis, la cité idéale selon Platon, tel qu'il l'explique dans le livre V de La République. Pour Platon, le philosophe ne désire pas le pouvoir (contrairement au Prince de Machiavel, par exemple). Son désintéressement lui permet donc, selon Platon, d'en faire un bon usage. L’Allégorie de la Caverne est une illustration du rapport philosophie/pouvoir.

« S'il n'arrive pas ou bien que les philosophes deviennent rois dans les États ou que ceux auxquels on donne maintenant le nom de rois et de princes ne deviennent philosophes, authentiquement et comme il faut ; et que cet ensemble - pouvoir politique et philosophie - se rencontre sur la même tête ; s’il n'arrive pas, d'autre part, qu'aux gens cheminant de nos jours vers l'un de ces buts à l'exclusion de l'autre (et le nombre est grand des gens qui sont ainsi faits), on ne barre de force la route, alors, mon cher Glaucon, il n'y aura pas de trêve aux maux dont souffrent les États, pas davantage, je pense, à ceux du genre humain. »[1].
« Donc le genre humain ne mettra pas fin à ses maux avant que la race de ceux qui, dans la rectitude et la vérité, s'adonnent à la philosophie n'ait accédé à l'autorité politique ou que ceux qui sont au pouvoir dans les cités ne s'adonnent véritablement à la philosophie, en vertu de quelque dispensation divine. »[2].
Article détaillé : La République.

Notes et références[modifier | modifier le code]