Philips Koninck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koninck.
Philips Koninck
J vondel.jpg
Portrait de Joost van den Vondel par Philips Koninck
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Maître
Fratrie

Philips Koninck est un peintre hollandais du Siècle d'or né le à Amsterdam et mort en 1688, enterré le 4 octobre dans la capitale hollandaise. Il était spécialisé dans les paysages.

Son nom peut se trouver sous différentes orthographes. En effet, il est possible de retrouver Koninck écrit avec un C (Coninck), précédé de de (de Koninck), sans C à la fin (Konink), avec un X (Koninckx) ou avec un G (Koning).

Biographie[modifier | modifier le code]

L'un des six fils de l'orfèvre Aert le Koninck, il est le frère de Jacob Koninck qui est l'aîné, l'oncle de Salomon et Jacob Koninck II et de Daniël de Koninck. Il commence sa carrière de peintre à Rotterdam en 1639 sous l'apprentissage de Jacob Koninck. En 1640, il se marie avec Cornelia Furnerius, sœur d'Abraham Furnerius, un élève de Rembrandt, peintre hollandais le plus célèbre du XVIIe siècle, dont il suivit probablement les cours[1].

Il quitte en 1641 Rotterdam pour retrouver sa ville natale Amsterdam où il finira sa carrière en 1676.

En 1657, il se remarie avec Margaretha de Rijn. Le couple a habité sur le Kaisergracht et a eu huit enfants. Il meurt en 1688 à Amsterdam et les frais de son enterrement le 4 octobre couteront 600 florins, soit l'équivalent d'un salaire mensuel de l'époque.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son style s'inscrit dans la lignée du peintre Hercules Seghers. Philips Koninck est à la fois peintre de genre, d'histoire, de portraits, d'architecture et surtout de paysages. C'est dans les années 1640, après son passage chez Rembrandt, qu'il se mit à peindre ses vastes panoramas, en perspective cavalière qui influenceront notamment le peintre français Georges Michel. Anthonie van Borssom aurait continué l'œuvre de Koninck.

Ses portraits étaient eux aussi reconnus tout particulièrement pour leur vivacité et leur similitude. L'écrivain Joost van den Vondel a ainsi commandé plusieurs portraits à l'artiste comme celui du haut de la page.

On peut trouver des œuvres de Philips de Koninck dans les musées suivants : Alte Pinakothek, Munich ; Detroit Institute of Arts, Détroit ; Fine Arts Museums of San Francisco, San Francisco ; Ermitage, Saint-Pétersbourg ; J. Paul Getty Museum, Los Angeles ; Metropolitan Museum of Art, New York.

Ses principales œuvres sont :

  • Vue Panoramique avec rivière, 16481649, huile sur toile, 41 × 58 cm, Metropolitan Museum, New York[2]
  • Paysage avec des chaumières au bord d'un chemin, 1655, huile sur toile, 133 × 167 cm, Rijksmuseum, Amsterdam[3]
  • Un Paysage panoramique, 1665, huile sur toile, 138 × 167 cm, J. Paul Getty Museum, Los Angeles[4]
  • Joost van den Vondel, 1665
  • L'accès à une forêt
  • La couturière, 1671
  • Le paysage à la rivière (titre original : Rivierlandschap), 1675


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Walsh, Chefs d’oeuvre du J. Paul Getty Museum : Peintures, Thames & Hudson, (ISBN 2-87811-128-1), p. 69
  2. Paysage avec rivière, Metropolitan
  3. Paysage avec chaumières, Rijksmuseum
  4. Paysage panoramique, Getty Museum

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :