Philippe de Lévis (évêque de Mirepoix)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe de Lévis.
Philippe de Lévis
Image illustrative de l'article Philippe de Lévis (évêque de Mirepoix)
Philippe de Lévis en prière au pied de la croix. Miniature de l'atelier d'Étienne Colaud, pontifical, Bibliothèque de Bordeaux, f.5
Biographie
Naissance 1466
Ordination sacerdotale 1493
Décès 29 août 1537
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Mirepoix
19 décembre 1493 – 29 août 1537
43 ans 8 mois et 10 jours

Philippe de Lévis était un évêque français, né en 1466 et mort le 29 août 1537.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de la maison de Lévis, il est le troisième fils de Jean IV de Lévis et de Charlotte de Lévis-Lugny-Coussan. Son frère François, mort en 1485 est seigneur de Lavelanet, et son autre frère Jean V est seigneur de Mirepoix (Ariège) de 1493 à 1533.

Philippe fait ses études à Toulouse et à Paris. Grâce à l'influence de sa famille, il devient abbé commendataire de la Trinité de Morigny en 1490, puis évêque de Bayonne en 1491, sans jamais prendre possession de son diocèse. Il est élu évêque de Mirepoix en 1493 (il renonce alors à Morigny et au diocèse de Bayonne), mais l'archevêque de Toulouse refuse de reconnaître cette élection et des interventions directes de la papauté sont nécessaires pour qu'il prenne possession de son nouveau diocèse, sa nomination officielle par bulle papale n'intervenant qu'en 1497. Il reçoit ensuite le prieuré de Camon le 3 novembre 1498, et l'abbaye de Lagrasse le 27 décembre 1500.

On lui doit la construction de la flèche du clocher de la cathédrale de Mirepoix (achevée en 1506), et le palais épiscopal, adossé à la cathédrale.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]