Philippe d'Hennezel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Philippe d'Hennezel est un réalisateur de films documentaires[1]. Il s'inscrit comme suppléant sur la liste de la démocratie prolétarienne en 1978, (Rhône) 6e circonscription.

Filmographie (Sélection)[modifier | modifier le code]

  • Lamas en Ventoux (Des), durée 13 minutes, 1991. (Prix de la Recherche au Festival Vert de Meaux de 1991).
  • Oh l'eau, durée 18 minutes, 1990.
  • Oh l'eau 2, durée 9 minutes, 1992.
  • Pompon et Pomponette, durée 5 minutes, 1991.
  • Regards sur un nouveau monde, durée 16 minutes, 1989.Prix du meilleur jeune réalisateur au Festival du film et du clip touristique de Trouville, 1989.
  • Semence et le Venin (La), durée 25 minutes, 1992.
  • Pour qui sonnent ces clochettes, Documentaire de 18' en 16 mm, 1997. Ce projet a été développé dans le cadre d'une formation Cinédoc Év'art encadrée par Florent Jullien avec le concours de Michel André, Christian Cuilleron, Florence Lioret, Jean-Marc Moisy, Marie-Pierre Muller, Edna Politi, Jean Rouch, François Sculier et Bernard Villeneuve.
  • Les enfants de Fidel, documentaire. Durée = 1h30, 2007.
  • Kiss Kissim, documentaire, 60 minutes, 2010.
  • Les terres promises, documentaire, 52 minutes, 2012. Ce film a été sélectionné pour le festival "Caméra des champs" de Ville-sur-Yron en 2012.
  • Entretien avec le réalisateur pendant le festival "Caméras des champs" dans le cadre de l'Université de Lorraine.
  • La lettre de Docky, documentaire, 57 minutes, 2014.
  • Le cauchemar de Philippe Layat, documentaire de 76 minutes dont Philippe d'Hennezel est le monteur. Eric Boutarin en est le réalisateur. Prix du public au festival "Caméras des champs" 2015. Bande annonce du film Voir le site de la Télévision paysanne.

Photographies[modifier | modifier le code]

  • Ayant également fait des études de photographie, Philippe d'Hennezel a mis en ligne quelques-unes des photos qu'il a prises au cours de ses derniers voyages, notamment au Rajasthan, au Maroc et Portugal, visible sur sa page personnelle.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Philippe d'Hennezel a rédigé la généalogie complète de la famille "Hennezel", originaire de Lorraine dont les ancêtres étaient gentihomme verriers depuis le 14e siècle. Cette Généalogie se base sur le livre du comte de Hennezel d'Ormois (Généalogie de la Maison de Hennezel, Laon, 1902) une oeuvre de jeunesse qui comporte cependant des manquements. Aujourd'hui cette généalogie est contestée puisque certains enfants né "hors mariage" sont reconnus et fausse la parenté de certaines branches.

Littérature[modifier | modifier le code]

Un roman "Dérives virtuelles" publié aux éditions Publibook. Analyse et commentaires

Notes

Visite complète de son site : www.hennezel.net

Notes et références[modifier | modifier le code]

[[Catégorie:Réalisateur français ]