Philippe Wolfers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Wolfers
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Louis Wolfers (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Max Wolfers (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Sophie Willstädter (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Louis Wolfers père et fils (d), Wolfers Frères (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Maître

Philippe Wolfers, né à Bruxelles le et mort le , est un orfèvre belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la sculpture chez Isidore De Rudder à l'Académie de Bruxelles avant d'entrer dans l'atelier d'orfèvrerie de son père Louis Wolfers (1820-1892). Il y est joaillier, mais aussi un sculpteur, médailleur, architecte d'intérieur et un artiste industriel.

Dès les années 1890 ses créations en argenterie et en bijouterie sont marquées par l'influence du naturalisme et de l'art japonais. Il est un des rares à travailler l'ivoire qu'il présente lors de l'Exposition internationale de Bruxelles de 1897. Élève d'Eugène Grasset, en 1898 il participe à l'Exposition des élèves de l'École Guérin.

En 1888, il dirige le Comité des Apprentis de la Jeunesse israélite et le cercle Pour l'art[1].

À partir de 1910, il revient sur des géométries plus droites et atteint son apogée lors de l'Exposition des arts décoratifs de Paris en 1925 avec un salon qu'il a conçu dans les moindres détails.

Il forme Charles Samuel à l'art de la médaille.

Expositions[modifier | modifier le code]

La majeure partie de la Collection Wolfers est exposée au Musée Art et Histoire dans une reconstitution de l’intérieur de la « boutique Wolfers Frères » conçue en 1909 par Victor Horta[2].

Galerie d’œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire biographique des Juifs en Belgique : figures du judaïsme belge XIXe-XXe siècles Jean-Philippe Schreiber, Elisabeth Wulliger, Nele Lavachery, Lipszyc Rachel Published in 2002 in Bruxelles by De Boeck
  2. https://www.patrimoine-frb.be/collection/collection-philippe-et-marcel-wolfers