Philippe Testa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Testa
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Philippe Testa, né en 1966 à Sion, est un enseignant et écrivain vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Testa fait des études à l’Université de Lausanne (Histoire, Français et Géographie) et obtient une licence en lettres (Master of Arts)[1].

Durant cette période, Philippe Testa collabore régulièrement avec l’auditoire, le journal des étudiants de l’UNIL, en tenant des chroniques de disques et de concerts. Philippe Testa a commencé à écrire durant son adolescence, de la poésie, puis des nouvelles inspirées de Howard P. Lovecraft, des essais expérimentaux influencés par Antonin Artaud, et enfin des romans noirs.

Dans le cadre du prix Georges-Nicole 2002, il publie un premier texte dans la revue Écriture.

En 2004, paraissent aux éditions Navarino fondées par Laurent Schlittler Far West / Extrême-Orient[2],[3], puis, deux ans après, Love[4],[5].

En 2009, sort Sonny, lauréat du Roman des Romands 2010-2011[6],[7].

Le Crépuscule des hommes est publié en 2014 aux éditions de l’Âge d’homme[8],[9],[10],[11].

Philippe Testa rejoint alors les éditions Hélice Hélas qui font paraître Mâle occidental en 2018[12]. On dit alors de Philippe Testa qu’il est « sans conteste un des plus brillants explorateurs du désenchantement contemporain » et que « son cynisme critique est d’une telle lucidité, d’une si brillante clairvoyance que l’on ne peut que reconnaître notre époque dans le monde en déliquescence sociale qu’il dépeint de sa plume acérée »[13].

La sortie de L’Obscur, prévue en mars 2020, est reportée en mai, du fait du confinement. Avec ce nouveau roman, Philippe Testa poursuit son « œuvre littéraire caractérisée par une analyse des mécanismes sociaux et des relations inter-personnelles »[14],[15],[16],[17],[18],[19],[20].

En février 2022, le roman est réédité en poche chez Gallimard, collection Folio SF[21].

Parallèlement à son travail d’écriture, Philippe Testa est enseignant à l’EPS d’Isabelle-de-Montolieu à Lausanne[22]. Il a aussi fait de la musique pendant plus de 30 ans, notamment au sein du groupe lausannois garage-punk Les Radiateurs.

Publications[modifier | modifier le code]

Contributions et collaborations[modifier | modifier le code]

  • And if the ground’s not cold, everything’s gonna burn, Good Boy, juillet-août 1991
  • Un monde à part, Écriture n. 57, printemps 2001
  • Himalaya, Le passe-muraille n. 68, février 2006
  • Au temple du King défunt, Le passe-muraille n. 69, avril 2006
  • La minute spirituelle, Debiemag n. 1, juillet 2007
  • Sonny gère ses pulsions, Le Courrier, 30 août 2009[23]
  • Téléréalité, Floppy Poppy Widy Matter, septembre 2015
  • Dans les fils d’une moquette bleue, Archipel n. 38, État des non-lieux, 2015-2016
  • L’Obscur (extrait), La couleur des jours n. 35, été 2020[24]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Testa, « Notice #43961 », sur Patrinum (consulté le )
  2. « Far West/Extrême-Orient - Testa Philippe - Payot », sur www.payot.ch (consulté le )
  3. « Navarino, far west/extreme-orient », sur www.navarino.ch (consulté le )
  4. « Livres : Nouvelles du coeur et de l’abîme » (consulté le )
  5. « Love | Viceversa Littérature », sur www.viceversalitterature.ch (consulté le )
  6. « «Sonny» de Philippe Testa, élu «roman des Romands» », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  7. « Philippe Testa - Sonny gère ses pulsions », sur www.culturactif.ch (consulté le )
  8. « 12h45 - L'invité culturel: Philippe Testa nous présente son nouveau roman, "Le crépuscule des hommes" - Play RTS » (consulté le )
  9. « Le crépuscule des hommes - Philippe Testa », sur www.lagedhomme.com (consulté le )
  10. « Philippe Testa, "Le crépuscule des hommes" », sur rts.ch, (consulté le )
  11. « Philippe Testa : "Le crépuscule des hommes" », sur rts.ch, (consulté le )
  12. « Mâle occidental », sur helicehelas (consulté le )
  13. « Hélice Hélas | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le )
  14. « L'Obscur », sur helicehelas (consulté le )
  15. Frédérique Roussel, « Avec Philippe Testa, l'obscurité qui vient », sur Libération (consulté le )
  16. « L'invité : Philippe Testa "Lʹobscur" », sur rts.ch, (consulté le )
  17. « Dystopie. Un roman d’anticipation dans l’air vicié du temps », sur L'Humanité, (consulté le )
  18. « Repérages – Les romans romands à ne pas rater », sur 24 heures (consulté le )
  19. « Philippe Testa – Le livre sur les quais », sur www.lelivresurlesquais.ch (consulté le )
  20. « L'OBSCUR de Philippe Testa / Editions Hélice Hélas. », sur Nyctalopes, (consulté le )
  21. « L’obscur - Philippe Testa - Folio SF - Site Folio », sur www.folio-lesite.fr (consulté le )
  22. Bureau de la communication-Web & multimédia – webmaster@lausanne.ch, « EPS Isabelle-de-Montolieu », sur Site officiel de la Ville de Lausanne, (consulté le )
  23. « Philippe Testa - Sonny gère ses pulsions », sur Le Courrier, (consulté le )
  24. « la couleur des jours », sur www.lacouleurdesjours.ch (consulté le )