Philippe Sudre Dartiguenave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sudre Dartiguenave
Image illustrative de l'article Philippe Sudre Dartiguenave
Fonctions
27e président de la République d'Haïti

(6 ans 9 mois et 3 jours)
Élection
Prédécesseur Jean Vilbrun Guillaume Sam
(président à vie)
Successeur Louis Borno
Sénateur du Sud
Biographie
Nom de naissance Philippe Sudre Dartiguenave
Date de naissance
Lieu de naissance Anse-à-Veau (Haïti)
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Anse-à-Veau (Haïti)
Conjoint Marie Luce Pierre-Jacques
Lunicia Maignan
Profession Avocat

Philippe Sudre Dartiguenave
Présidents de la République d'Haïti

Philippe Sudre Dartiguenave (1862-1926), fut un avocat propulsé à la tête du pouvoir en Haïti en tant que vingt-septième président de la République d'Haïti de 1915 à 1922. Il devient président après une révolution qui a affaibli le pays qui reste sous protection. Malgré la révolution de 1915, le président Dartiguenave va poursuivre la guerre mondiale aux côtés de la France et des États-Unis. Avec la victoire de la triple entente, Haïti est un pays victorieux en 1918. Toute la gloire revient alors au président Dartiguenave.

Biographie[modifier | modifier le code]

Président de la République[modifier | modifier le code]

Le président Dartiguenave.

Philippe Sudre Dartiguenave est né le à Anse-à-Veau. Avocat, député, puis sénateur, il joua un rôle de premier plan au début durant la révolution de 1915 et l'intervention des États-Unis. En 1915, les ports haïtiens furent occupées militairement par les troupes américaines qui intervenaient au profit d'institutions bancaires et industrielles nord-américaines. Les tensions politiques sont en effervescences et des révoltes populaires secouent l'ensemble du pays. Le président à vie, Jean Vilbrun Guillaume Sam réprime durement en faisant commettre de nombreuses exécutions notamment de prisonniers politiques. Il finit par être lui-même fusillé durant la révolution. Les États-Unis interviennent et installent un nouveau président, Sudre Dartiguenave. Ce dernier acceptera les conditions américaines et veillera aux intérêts américains, notamment de la Haitian American Sugar Company et de banques telle que la banque d'affaire américaine Kuhn, Loeb & co. Le mandat du président Dartiguenave venant à terme, le Conseil d’État, instance législative créée par la Constitution de 1918, se réunit et élit Louis Borno le . Philippe Sudre Dartiguenave meurt le dans sa commune natale de Anse-à-Veau.

Liens externes[modifier | modifier le code]