Philippe Sisbane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Philippe Sisbane
Description de cette image, également commentée ci-après
Philippe Sisbane
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession réalisateur
scénariste
producteur
Films notables Le Coma des Mortels
Félix et les Loups

Philippe Sisbane est un réalisateur, scénariste et producteur français né en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Nice, Philippe Sisbane réalise adolescent de nombreux films d'animation et autres courts métrages d'inspiration fantastique, en format super 8, qui connaissent une modeste diffusion dans les salles de la vieille ville. Il s’installe à Paris à 18 ans[1] pour y étudier l’histoire de l’art et le cinéma à l’Université de Paris VIII sous la houlette de Jean Narboni. Titulaire d’une maîtrise de cinéma[2], il travaille comme assistant de production puis comme monteur. Il écrit et réalise alors plusieurs courts métrages en 16 mm puis en 35 mm, avec Michel Galabru[3], Franck Dubosc, Caroline Tresca, Stéphane Guillon[4], Jean-Paul Muel[5]…, que Pierre Braunberger et Jean Rouch diffusent à la Cinémathèque Française.

En 1994, il réalise Doudou perdu avec Roger Carel et la participation d’Ivry Gitlis[6]. Co-écrit avec Franck Dubosc[7], ce court métrage fait parler de lui et reçoit plusieurs prix[8] dans différents festivals[6]. En 1996, un autre court métrage, Post-Scriptum, est tourné avec Roger Carel. En 1997, il réalise un documentaire aux États-Unis : Quelques jours à San Francisco (52 min) avec Abdelatif Benazzi et l’équipe des San Francisco 49ers.

En 2002[9], il tourne un moyen métrage[10] fantastique[11],[12] : Le Coma des Mortels[13] (42 min) avec Roger Carel et Alexandre Cross. Achevé en 2004[14], ce film[15] sera distribué en salles[16], suivi d’un documentaire sur son tournage, Le hors-champ[17],[18], réalisé par Mathilde Morières et Camille Delamarre.

En 2014, Philippe Sisbane termine un long métrage, Félix et les Loups, comédie conspirationniste tournée à Nice[19], avec Julien Baumgartner, Patrick Messe, Claire Hélène Cahen et Alexis Gilot, dans un registre proche du réalisme magique.

Parallèlement, il expose des séries de travaux photographiques et intervient en tant que script doctor[20] sur plusieurs scénarios de longs métrages français.

Depuis 2005, il enseigne le Management de la créativité à CentraleSupélec (Saclay).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Long métrage[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Harang, « Portrait de jeune homme avec scénario », Libération,‎ , p. 34 (ISSN 0335-1793)
  2. Christophe Chauville, Dictionnaire du jeune cinéma Français : Les réalisateurs, Scope éditions, , 219 p. (ISBN 2-912573-02-5), p. 198
  3. Jean-Michel Longo, « Il était une fois… », Mad Movies, no 43,‎ , p. 46 (ISSN 0338-6791)
  4. Henriette Dujarric, « Sisbane récidive », Le technicien du film, no 384,‎ , p. 60 (ISSN 0247-6274)
  5. Thierry Wetzel, « Le film du mois », Le technicien du film, no 410,‎ , p. 53 (ISSN 0247-6274)
  6. a et b Henriette Dujarric, « Le film du mois », Le technicien du film, no 432,‎ , p. 56 (ISSN 0247-6274)
  7. Eric Bullet, Eric Marie, « Il joue le rôle d’un curé durant l’occupation », Ouest France,‎ (ISSN 0999-2138)
  8. sur dailymotion, 3 mars 2008 (consulté le 27 avril 2014).
  9. Juliette Corda, « Roger Carel tourne dans la maison de Mistinguett », Le Parisien,‎ (ISSN 0767-3558)
  10. Pierre Murat, « Le Coma des mortels », Télérama, no 2830,‎ (ISSN 0040-2699)
  11. Philippe Piazzo, « Le coma des mortels », Le Monde,‎ (ISSN 0395-2037)
  12. Frédéric Gimello-Mesplomb, Maître de conférences, sur Université de Lorraine, UFR sciences humaines et arts, (consulté le 27 avril 2014).
  13. Jean-Pierre Putters, « Le Coma des Mortels », Mad Movies, no 171,‎ (ISSN 0338-6791)
  14. Collectif, Le guide du cinéma : édition 2009, Télérama, coll. « Télérama hors-série », , 1718 p. (ISBN 9782914927093), p. 354
  15. « Fiche film », sur Allocine, (consulté le 27 avril 2014).
  16. Danièle Heymann, Isabelle Danel, Pierre Murat, L’année du cinéma 2004, calmann-lévy, , 254 p. (ISBN 2-7021-3475-0), p. 207
  17. Jean-Luc Douin, « Le Coma des mortels », Le Monde,‎ (ISSN 0395-2037)
  18. Ce making-of obtient le Prix du Jury au Festival de Romorentin, « Making of », sur Wikipedia, (consulté le 27 avril 2014).
  19. Pierre Murat, « Félix et les Loups », Télérama, no 3381,‎ (ISSN 0040-2699, lire en ligne)
  20. Pierre Murat, « Les frondeurs du grand écran », Télérama, no 3476,‎ (ISSN 0040-2699)
  21. « Félix et les Loups », sur Unifrance films (consulté le 12 novembre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]