Philippe Renouard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renouard.
Philippe Renouard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Alfred-Augustin Renouard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Distinction

Philippe Ernest Augustin Renouard, né le à Paris et mort le à Paris, fut un libraire et bibliographe français spécialiste du XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Renouard, petit-fils de Charles Renouard et fils d'Alfred Renouard, fondateur avec D'Eichthal de la Compagnie des Salins du Midi, est élève au lycée Condorcet.Il est cousin de Gabriel Richet. Il est ensuite envoyé à la faculté de Montpellier, en vue de succéder à son père dans les Salins du Midi. Après le décès de son père en 1883, puis celui de D'Eichthal, il s'oriente vers une carrière au Conseil d'État et s'inscrit au concours d'entrée, mais décide de se consacrer aux livres.

Associé en 1892 à l'imprimeur de la Revue des deux Mondes, Georges Chamerot, dont il reprendra l'affaire, devenue imprimerie Renouard, 19, rue des Saints-Pères, pour ensuite jouer un rôle important dans le syndicalisme des imprimeurs typographes.

Il fut vice-président de l'Union des maîtres imprimeurs de France à partir de 1902 et du Cercle de la librairie, président de la Chambre syndicale des imprimeurs typographes.

Lauréat de l'Institut de France (prix Brunet), il fut membre du comité d'admission de l'Exposition de Milan et président du jury à l'Exposition de Bordeaux.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Imprimeurs et libraires parisiens du XVIe siècle.
  • Documents sur les imprimeurs, libraires… ayant exercé à Paris de 1450 à 1600, Paris, H. Champion, 1901.
  • Répertoire des imprimeurs parisiens, libraires et fondeurs de caractères en exercice à Paris au XVIIe siècle, avant-propos de Dominique Renouard, préf. Henri-Jean Martin, Paris, Minard, 1965.

Notes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]