Philippe Remy-Wilkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilkin.
Philippe Remy-Wilkin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Philippe Remy-Wilkin, né Philippe-Michel-Emmanuel Remy le à Molenbeek-Saint-Jean (Belgique), est un auteur polygraphe (romans, contes, nouvelles, critique culturelle, études/essais, récits authentiques, scénarios).

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant son enfance, un parrain désargenté, en guise de cadeaux d’anniversaire ou de saint Nicolas, lui offre de vieux recueils des hebdomadaires Spirou et Tintin. La collection est incomplète, la fin des histoires lui échappe presque toujours, cette frustration déclenche une obsession du récit maîtrisé de A à Z, une envie de raconter soi-même. De 6 à 12 ans, il passera une grande partie de son temps à écrire/dessiner d’interminables sagas de BD, avant de se tourner vers le roman à 12 ans[1].

De 18 à 22 ans, il monte à Bruxelles pour des études universitaires linguistico-littéraires et sort de l’Université libre de Bruxelles en 1983 avec une licence en philologie romane (mémoire sur Le thème d’Œdipe à travers la littérature occidentale) et une agrégation de l’enseignement secondaire supérieur.

Il demeure ensuite à Bruxelles, plus précisément à Uccle. Il enseigne un moment mais privilégie rapidement l’écriture, conjuguant une vie d’écrivain en journée et un job administratif en soirée.

Il est marié à Gisèle Wilkin (licenciée en philologie romane, fille de Paul Wilkin, gynécologue, directeur de laboratoire et professeur d'obstétrique à l'ULB) depuis 1986, ils ont un fils, Julien-Paul, né en 1991, traducteur anglais/néerlandais (ISTI) et philosophe (UCL et KUL).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

De 1989 à 1993, il écrit des scénarios de BD, des courts récits, principalement historiques, didactiques. Pour Albin Michel (revue L'Écho des savanes), chez Yéti-Presse (revue Tintin reporter, sous le pseudonyme de Rekin, contraction de Remy-Wilkin), chez Mokka revue, au Lombard (revues Jet puis Hello BD, le successeur de Tintin), chez Bayard (revue Grain de soleil).

En 1994, c’est le passage à l’écriture littéraire, avec des études historiques chez Marabout, dans la collection Histoire et Mystères dirigée par l’écrivain Liliane Schraûwen.

En 1996, il se lance dans la fiction, avec un premier roman, qui sera publié en Suisse. Dans la foulée, il écrit quelques poignées de nouvelles, dont plusieurs seront primées, publiées dans les revues françaises Sol’Air, Regards ou Mil’Feuilles (1999, 2000), et il préside durant 3 ans (2000-2002) un concours de nouvelles historiques (dans le cadre de la manifestation littéraire Tournai-la-page).

Depuis, il s’épanouit comme polygraphe, alternant contes, nouvelles, romans, études ou micro-essais, conjuguant la création avec la critique culturelle (depuis 2001, pour la revue belge Indications puis son successeur Karoo ; depuis 2015, pour Nos Lettres ; depuis 2017, pour Les Belles Phrases).

En 2010, il quitte les noms de Remy et de Wilkin, qu'il alternait, pour adopter le nom de plume de Philippe Remy-Wilkin[2]. Sur la plateforme Karoo, il prend le pseudonyme de Phil RW.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Philippe Remy-Wilkin
  • Lumière dans les Ténèbres, roman, Bruxelles, Samsa, 2017.
  • Christophe Colomb, le Découvreur et la Découverte : mythes et réalités, étude historique, Bruxelles, Samsa, 2015.
  • L'Œuvre de Caïn, roman, Bruxelles, Le Cri, 2012.
  • Le Livre de Mahomet, conte illustré (par Nikolas List), Bruxelles, Maelström, 2010.
Sous le nom de Philippe Remy
  • Bartolomé de Las Casas, BD historique (illustrée par Gaëtan Evrard), Paris, Bayard, collection Chercheurs de Dieu, 1999.
  • Le Jour du dernier pape, roman, Genève, Melchior, 1999.
  • Le Crime et la Mer à travers le temps, récits authentiques, Genève, Scènes de crimes, 2006.
  • La Chambre close, roman, Paris, Phébus, 2006.
  • L'Épopée de Gilgamesh, conte illustré (par Nikolas List), Bruxelles, Maelström, 2007.
Sous le nom de Philip Wilkin
  • Cagliostro, étude historique, Alleur, Marabout, 1995.
  • Le Comte de Saint-Germain, étude historique, Alleur, Marabout, 1996.
  • Cagliostro, ciarlatano o superuomo ?, étude historique, Milan, Armenia, 2000.
  • Escrocs et Voleurs à travers le temps, récits authentiques, Genève, Scènes de crimes, 2007.
  • La Belgique à feu et à sang !, récits authentiques, Genève, Scènes de crimes, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Fiérain, La BD à Bruxelles et en Brabant, éditions L'Âge d’Or, Charleroi, 2003.
  2. Blog de l’auteur

Lien externe[modifier | modifier le code]

Blog de l'auteur