Philippe Rahmy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Rahmy
Description de cette image, également commentée ci-après
Philippe Rahmy en 2015.
Naissance
Genève
Décès (à 52 ans)
Lausanne
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Philippe Rahmy est un poète et écrivain né à Genève le et mort le [1] à Lausanne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études classiques à l'Institut Florimont de Genève, régulièrement interrompues par une santé fragile, durant lesquelles Philippe Rahmy découvre la poésie et son propre besoin d'écrire. Il poursuit ensuite un cursus double, entre égyptologie à l'École du Louvre et médecine à la faculté de Genève. Son état de santé se détériorant, il est contraint d'abandonner ces formations. Il entame alors des études de philologie, conclues par un master en littérature et philosophie à l'université de Lausanne[3].

Membre de la rédaction du site de création et de critique littéraires Remue.net[4], ses textes sont publiés en France, Suisse, USA, Italie, Chine.

Dans son travail poétique, Philippe Rahmy interroge la matérialité du langage, ainsi que le lien trivial, mais nécessaire, qui attache le corps humain, la chair silencieuse, à la parole. Sa poésie, aux prises avec la prose, s’affirme comme recherche et comme expérience des limites de la formulation, comme mise en question des distorsions de sens entre lyrisme et réalité. Témoignage sans concession à la psychologie, elle est selon Jacques Dupin « un constat transcrit jour après jour de ce que le corps et l’esprit endurent dans l’épreuve »[5].

Outre son questionnement du langage, Philippe Rahmy explore le monde (Asie, Afrique, Amérique du Nord, Proche-Orient), traduisant cette mobilité par le roman, le récit de voyage, la critique littéraire. Il développe également un projet de longue haleine portant sur les villes abandonnées. La Ville abandonnée[6] est un projet d’écriture collaborative. Hébergé sur D-FICTION, il trouvera, à terme, sa plateforme dédiée, un site internet ouvert, associant toute une gamme d’outils de géolocalisation, d’exploration virtuelle du paysage, de création artistique et de communication. Initialement littéraire, ce projet interdisciplinaire accueillera, dans un second temps, les arts visuels, la musique, les arts de la scène et de la rue ainsi que les productions du monde académique.

Parallèlement à l'écriture, il réalise des vidéolivres (vidéo poésie). Il est aussi parolier du groupe rock « I need my Gasoline ».

Atteint d'ostéogenèse imparfaite (maladie des os de verre), il est engagé dans différentes associations du handicap promouvant l’autonomie des personnes handicapées, ainsi que l’accessibilité des bâtiments et des transports publics, principalement en Suisse et en France. Son voyage en Chine a initié une collaboration artistique (The Glory of the Body[7], photographies/texte) avec « China Dolls », une association privée et indépendante de défense des droits des personnes handicapées, basée à Beijing.

Le Grand prix C. F. Ramuz 2020 est décerné, à titre posthume, au poète et romancier Philippe Rahmy (1965-2017) pour l’ensemble de son œuvre[8],[9],[10],[11]. En 2023, paraît un recueil de textes de voyage inédits (Où je me rêve, préfacé par Denis Lavant[12]) et un premier essai biographique, Philippe Rahmy, le voyageur de cristal (par Lou Lepori[13]).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Mouvement par la fin, Un portrait de la douleur, Cheyne éditeur, 2005 (postface Jacques Dupin, prix des Charmettes/Jean-Jacques Rousseau 2006)
  • 2007 : Demeure le corps, Chant d’exécration, Cheyne éditeur, 2007
  • 2008 : SMS de la cloison, publie.net, 2008
  • 2008 : Architecture nuit, texte expérimental, publie.net, 2008
  • 2009 : Cellules souches, avec Stéphane Dussel, Mots tessons, 2009
  • 2009 : Movimento dalla fine, a cura di Monica Pavani, Mobydick, 2009
  • 2013 : Béton armé - Shanghai au corps à corps, Éditions de La Table Ronde, préface Jean-Christophe Rufin de l'Académie française, (Mention spéciale du Prix Wepler-Fondation La Poste 2013[14] / Meilleur récit de voyage, Sélection Lire 2013 / prix Pittard de l'Andelyn 2014/ Prix Michel-Dentan 2014
  • 2013 : Corps au miroir, avec Sabine Oppliger, Encre et lumière, 2013
  • 2014 : Loop Road, nerval.fr,
  • 2015 : Béton armé, Collection Folio (n° 5946), Gallimard, 2015,
  • 2016 : Allegra, Éditions de La Table Ronde, coll. Vermillon, Paris, 2016, Prix Rambert 2016
  • 2017 : Propositions démocratiques, Éditions d'en-bas, Lausanne, 2017 (ISBN 978-2-8290-0565-7)
  • 2017 : Monarques, Éditions de La Table Ronde, coll. Vermillon, Paris, 2017
  • 2018 : Pardon pour l'Amérique, Éditions de La Table Ronde, Paris, 2018
  • 2023 : Où je me rêve, Éditions d'en-bas, Lausanne, 2023 (ISBN 9782829006678)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lou Lepori, Philippe Rahmy : le voyageur de cristal, Genève, Double ligne, 2023, 180 p. (Collection Figures de l'itinérance). - (ISBN 9782970143376)

Prix / Bourses[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Prix des Charmettes/Jean-Jacques Rousseau
  • 2010 : Finaliste Prix FEMS pour la littérature
  • 2010 : Lauréat de la bourse d'écriture Pro Helvetia[15]
  • 2011 : Writer-in-residence, Shanghai Writers Association[16]
  • 2013 : Meilleur récit de voyage - Sélection Lire[17]
  • 2013 : Prix Wepler Fondation La Poste 2013 Mention spéciale du jury[18]
  • 2014 : Prix Michel-Dentan
  • 2014 : Prix Pittard de l'Andelyn
  • 2015 : Writer-in-residence, Château de Lavigny[19]
  • 2016 : Prix Eugène-Rambert pour Allegra (Éditions La Table Ronde, 2016)
  • 2016 : Writer-in-residence, Buenos Aires, Escuela de Otoño de Traducción Literaria en Lenguas Vivas[20]
  • 2017 : Writer-in-residence, Fondation Jan Michalski pour l'écriture et la littérature, Montricher, Suisse [21]
  • 2017 : Prix suisse de littérature pour Allegra (Éditions La Table Ronde, 2016)
  • 2020 : Grand prix C.F. Ramuz pour l'ensemble de l'œuvre

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Philippe Rahmy n’est plus », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Philippe Rahmy, une plume envolée au ciel sur tdg.ch
  3. Unil, faculté des Lettres, prix de Faculté 2005 http://www.unil.ch/lettres/files/live/sites/lettres/files/shared/Recherche-Publications/Prix/Laureats2005.pdf
  4. [1]
  5. Jacques Dupin, postface de « Mouvement par la fin, un portrait de la douleur », Cheyne Éditeur, 2005, p. 58
  6. site D-FICTION, exposition du projet "La Ville abandonnée" (bilingue FR/ENG) : [2]
  7. Site internet de l'association China Dolls, Beijing [3]
  8. « Grand Prix Ramuz 2020 », sur Fondation C.F. Ramuz (consulté le )
  9. « Grand Prix C. F. Ramuz: Philippe Rahmy distingué à titre posthume », sur www.laliberte.ch (consulté le )
  10. « Le Grand Prix CF Ramuz récompense le défunt auteur Philippe Rahmy », sur rts.ch, (consulté le )
  11. « Grand Prix C. F. Ramuz: Philippe Rahmy distingué à titre posthume », sur SWI swissinfo.ch (consulté le )
  12. Équipe de recherche Fabula, « Où je me rêve. Lecture-hommage à Philippe Rahmy, par Denis Lavant (Fondation Jan Michalski, Montricher, Suisse) », sur https://www.fabula.org (consulté le )
  13. « Philippe Rahmy, le voyageur de cristal », sur Maison de la poésie (consulté le )
  14. [4]
  15. Pro Helvetia, bourses littéraires, 2010
  16. Shanghai Writers Association, writers in residence, 2011
  17. Meilleur récit de voyage, sélection LIRE, 2013 [5]
  18. Résultats du prix Wepler / Fondation La Poste, 2013
  19. Château de Lavigny, écrivains résidents, saison 2015 http://www.chateaudelavigny.ch/-content/uploads/2012/05/Saison-20154.pdf
  20. Escuela de Otoño de Traducción Literaria 2016
  21. Fontation Jan Michalski pour l'écriture et la littérature, [6]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Viceversa littérature, n° 11, "Dialogue avec Philippe Rahmy : l'écriture en acte" par Marina Skalova, suivi de "retour architecture nuit" par François Bon,