Philippe Rahm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philippe Rahm
Image illustrative de l'article Philippe Rahm
L'architecte Philippe Rahm dans le Jardin Météorologique du Parc Central de Taichung à Taiwan, 2018
Présentation
Naissance
Pully, Suisse
Nationalité Suisse
Activités Architecture, urbanisme, paysagisme
Diplôme Architecte EPFL, 1993

Doctorat en architecture, Université Paris-Saclay, 2019

Formation École polytechnique fédérale de Lausanne

Université Paris-Saclay

Œuvre
Agence Philippe Rahm architectes
Distinctions Prix d'Architecture, Médaille de la Fondation Académie d'Architecture 1977 (2019)
Chevalier de l'Ordre du Mérite Culturel, Monaco (2017),
Wallpaper* Award (2015)
Ordos Prize (2009),
Carte Blanche (2008),
Lauréat Villa Kujoyama (2003)
Le Climatorium du Parc Central de Taichung à Taiwan, 2020 (Architectes: Philippe Rahm architectes, Mosbach paysagistes, Ricky Liu & Associates)

Philippe Rahm, né en 1967 à Pully en Suisse, diplômé de l'École polytechnique fédérale de Lausanne en 1993, titulaire d'un doctorat en architecture de l'Université Paris-Saclay en 2019, est un architecte suisse, dont l’agence est située à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Rahm étudie l’architecture en Suisse de 1987 à 1993 à l’ETH de Zürich et à l’EPF de Lausanne dont il est diplômé en 1993. De 1995 à 2004, Philippe Rahm ouvre une agence avec Jean-Gilles Décosterd « Décosterd & Rahm, associés » à Lausanne, Suisse, qui représentera la Suisse à la Biennale d'architecture de Venise en 2002[1]. Depuis 2005, il dirige « Philippe Rahm architectes » à Paris où il travaille actuellement. En 2011, Il a remporté, avec Catherine Mosbach et Ricky Liu & Associates, le concours international pour le Parc Central de Taichung (zh), un parc urbain de 70 hectares à Taiwan[2] qui a ouvert à l'automne 2018[3]. En 2019, il remporte avec le bureau néerlandais OMA le concours pour le plan d'urbanisme des quartiers Farini et San Cristoforo à Milan[4]. À l'échelle architecturale et urbaine, il porte une attention particulière au climat[5], à l'atmosphère[6] et à la santé[7] dans le cadre du développement durable[8]. En 2017, il remporte avec Nicolas Dorval-Bory le concours pour l'Agora de la Maison de la Radio à Paris[9]. D'autre part, Philippe Rahm est Maître de Conférence à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles (énsa-v) et a été professeur invité à la Graduate School of Design[10] de l'université Harvard aux États-Unis[10], à Princeton et à l'Université de Columbia à New York[11] ou encore à Cornell University[12]. Philippe Rahm a été résident à la Villa Médicis[13] à Rome en 2000[14]. Son travail a été exposé au Guggenheim de New York[15], au Centre Pompidou[16] à Paris, ou au Centre canadien d'architecture[17].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

De Philippe Rahm[modifier | modifier le code]

  • 2022, « Meteorología de los sentimientos », Ediciones Asimétricas, Espagne, (ISBN 978-84-19050-15-1).
  • 2021, « Escritos climáticos », Puente Editores, Espagne, (ISBN 978-8412428704).
  • 2020, « Histoire naturelle de l'architecture », Éditions du Pavillon de l'Arsenal, France, (ISBN 978-2-35487-058-4).
  • 2020, « Écrits climatiques », Éditions B2, France, (ISBN 978-2-36509-114-5).
  • 2020, "Arquitectura Meteorológica", Editor Arquine, Mexico, (ISBN 978-607-9489-69-4)
  • 2019, « Le jardin météorologique, et autres constructions climatiques », Éditions B2, France, (ISBN 978-2-36509-100-8).
  • 2017, « Form Follows Climate », Oil Forest League, Italie, (ISBN 9788894139464).
  • 2015, « Météorologie des sentiments », Les Petits matins, Paris, France, (ISBN 978-2-36383-073-9).
  • 2014, « Constructed Atmospheres », Postmediabooks, Milan, Italie, (ISBN 978-8-87490-124-1).
  • 2010, « Typologies météorologique », Am weissenhof Galerie, Stuttgart, Allemagne.
  • 2009, « Architecture météorologique », Archibooks, Paris, France, (ISBN 2-35733-049-X).
  • 2006, « Environ(ne)ment : approaches for tomorrow», Gilles Clément, Philippe Rahm, Skira, Milan, Italie, (ISBN 88-7624-959-1).
  • 2005, « Ghost flat », Philippe Rahm, Marie Darrieussecq, CCA Kitakyushu, Japan.
  • 2005, « Distorsions », HYX éditeurs, Orléans, France, (ISBN 2-910385-40-X).
  • 2004, « Ghostscape » Monum, ENSBA, Paris, (ISBN 2-84056-169-7).
  • 2002, « Architecture physiologique » Décosterd & Rahm, Birkhauser, Bâle, Boston, Berlin, (ISBN 3-7643-6944-2).

Sur Philippe Rahm (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2020, "Beyond Sustainable: Architecture's Evolving Environments of Habitation" Ryan Ludwig, Routledge, Taylor & Francis Group, New York, USA, (ISBN 978-0367232702)
  • 2019, "Proportion and Cognition in Architecture and Urban Design" Tibor Joanelly, Dietrich Reimer Verlag, Berlin, Germany (ISBN 978-3496016199)
  • 2018, "The Urban Microclimate as Artifact ", Sascha Roesler / Madlen Kobi (es.) / Birkhäuser, Bâle, Suisse, (ISBN 978-3-0356-1515-9).
    台中中央公園
    Vue du Centre de Maintenance du Parc Central de Taichung, Taiwan en 2018 (Philippe Rahm architectes, Mosbach paysagistes, Ricky Liu & Associates)
  • 2017, "Garden City" Anna Yudina, Thames and Hudson, Londres (ISBN 978-0500343265)
  • 2016, "Climates: Architecture and the Planetary Imaginary", GSAPP, Lars Müller, Suisse (ISBN 978-3037784945)
  • 2016, “Landscape Architecture and Digital Technologies” Jillian Walliss, Heike Rahmann, Routledge, UK (ISBN 978-0415745857)
  • 2015, "Ecological Urbanism", édité par Mohsen Mostafavi, Lars Müller Publishers, Zürich, Suisse (ISBN 978-3037784679)
  • 2014, "Brève histoire de l'air" par Cyrille Simonnet, Quae éditions, France (ISBN 978-2759222339)
  • 2013, «Das Klima als Entwurfsfaktor: Architektur und Energie", par Heinz Wirz, Quart Verlag, Lucerne, Suisse (ISBN 978-3037610725)
    台中中央公園
    Vue de la partie Nord du Parc central de Taichung, Taiwan et ses 7 000 m2 de panneaux photovoltaiques ( Philippe Rahm architectes, mosbach paysagistes, Ricky Liu & Associates)
  • 2012, “Futuristic visions of future living” DAAB Books, Koln, Allemagne (ASIN: B00SLRX1R8)
  • 2011, " Architecture Dialogue ", Marc Angelil, ETH Zurich / Niggli Editors, Zurich, Suisse, (ISBN 3-7212-0802-1).
  • 2011, " Landform building: architecture new terrain ", Stan Allen, Lars Müller publishers, Bâle, (ISBN 3-03778-223-4).
  • 2006, " CH Architecture in Switzerland ", Philip Jodidio, Édition Taschen, Cologne, (ISBN 978-3-8228-3973-7).
  • 2006, " Architecture now ", Philip Jodidio, Édition Taschen, Cologne, (ISBN 3-8228-3989-2).
  • 2005, " Verb conditioning : architecture boogazine : the design of new atmospheres, effects and experiences ", Albert Ferre, Édition Actar, Barcelone, (ISBN 84-95951-86-X).

Presse[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Regnier, « Philippe Rahm : « Je travaille avec des outils climatiques, pas seulement géométriques » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. deimos.ch - Zurich, Switzerland, « biennials.ch – Pro Helvetia's platform to present the Swiss contributions to the Venice Biennials », sur biennials.ch (consulté le )
  2. « Un poumon vert au cœur de Taiwan », Le Monde.fr,‎ (ISSN 0395-2037, lire en ligne, consulté le )
  3. Luc Debraine, « A Taïwan, une oasis de verdure suisse », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  4. « OMA et le Laboratorio Permanente, lauréats du « Concours Farini » à Milan - D'architectures », sur www.darchitectures.com (consulté le )
  5. (en) « Architecture météorologique », sur www.domusweb.it (consulté le )
  6. « Philippe Rahm Architectes | postmedia books », sur www.postmediabooks.it (consulté le )
  7. Imperfect Health : The Medicalization of Architecture, , 399 p. (ISBN 978-3-03778-279-8, lire en ligne)
  8. « Google Scholar », sur scholar.google.com (consulté le )
  9. « Texto Réhabilitation #9 - Été 2017 », Texto, Radio France,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. a et b (en-US) « Meteorological Architecture - Harvard Graduate School of Design », sur www.gsd.harvard.edu (consulté le )
  11. (en) « Columbia GSAPP », sur Columbia GSAPP (consulté le )
  12. (en) « Philippe Rahm | Cornell AAP », sur aap.cornell.edu (consulté le )
  13. « Résidences - Villa Médicis », Villa Medici,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Philippe Rahm - Villa Medici », Villa Medici,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. (en-US) « Contemplating the Void: Interventions in the Guggenheim Museum », Guggenheim,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « Airs de Paris Centre Pompidou », Centre Pompidou,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. Centre Canadien d’Architecture, « Environnement : manières d’agir pour demain Gilles Clément/Philippe Rahm », sur www.cca.qc.ca (consulté le )
  18. « Ordonnance Souveraine n° 6.646 du 18 novembre 2017 portant promotions ou nominations dans l'Ordre du Mérite Culturel. », sur Journal de Monaco (consulté le ).

Notices d'autorité: http://viaf.org/viaf/10782756/#Rahm,_Philippe,_1967-...., http://www.getty.edu/vow/ULANFullDisplay?find=Philippe+Rahm&role=&nation=&prev_page=1&subjectid=500268256, http://www.worldcat.org/identities/lccn-nr2003025372/, https://scholar.google.fr/scholar?hl=fr&as_sdt=0%2C5&q=%22philippe+rahm%22&btnG=

Liens externes[modifier | modifier le code]