Philippe Pigeard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pigeard.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Philippe Pigeard est un musicien français, membre du groupe Tanger

Musique[modifier | modifier le code]

  • Tanger, LP 1997, Mercury, Polygram.
  • La Mémoire insoluble, LP 1998, Mercury, Polygram.
  • Tanger, ville ouverte, EP live 1999, Sono GT.
  • Le détroit, LP 2000, Mercury Universal.
  • Le plan du film, BO du film de Orlan, 2001, Al Dante.
  • L’Amour fol, LP 2003, Mercury Universal.
  • Il est toujours 20 heures dans le monde moderne, LP 2008, Motors / Dreyfus Music.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Les tourments d’azur, poésie, l’Inconsistance, 1995.
  • Lignes de mâcle, poésie, l’Inconsistance, 1998.
  • Bouts d’essai, OLNI, Gags, 2001.
  • Les Commissures de l’Interzone, poésie, Derrière La Salle de bains, 2008.
  • La Piqûre, poésie, Derrière La Salle de bains, 2009.
  • Fugue, poésie, Derrière La Salle de bains, 2009.

Performances / Arts plastiques / Chorégraphie[modifier | modifier le code]

  • Pour en finir avec le jugement de Dieu, action /performance en hommage à Artaud à l’église de Saint-Germain-des-prés, 1997.
  • Crash landing, danse, chorégraphie de Meg Stuart, théâtre de la Ville 1998.
  • Le plan du film, performance avec Orlan, Fondation Cartier, 1999.
  • Bleeding Stones, danse, chorégraphie de Nasser Martin-Gousset, ménagerie de verre, 2000.