Philippe Petit (dominicain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe Petit et Petit.
Philippe Petit
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Ordre religieux

Philippe Petit né à Bouchain (Nord) en 1593 fondateur du couvent de Saint-Thomas d'Aquin à Douai[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre tôt dans l'ordre des Dominicains, devient prieur du couvent de cet ordre à Douai. Il y enseigne et on le cite également comme prédicateur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il fait imprimer à Douai cinq ouvrages dont le plus remarquable est son Histoire de la Ville de Bouchain publié en 1659[2]. Il sera republié en 1861 par Louis Dechristé[3]. Le couvent des dominicains possédait également selon Paquot De l'Ange Gardien et Abrégé de toutes les vies des Saints et Bien-heureux de l'ordre des frères Prescheurs[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Galerie Douaisienne ou Biographie de la Ville de Douai par Hippolyte-Romain-Joseph Duthillœul - imprimé par Adam Aubers à Douai en 1884 - page307 - archivé à la Bibliotheca Bodletana numérisé par Google Books
  2. « notice BNF »
  3. « lire sur Gallica »
  4. Jean Noël Paquot, Memoires pour servir a l'histoire litteraire des dix-sept provinces des Pays-Bas, de la principauté de Liege, et de quelques contrées voisines, Louvain, Imprimerie Academique, (lire en ligne), page 487

Liens externes[modifier | modifier le code]

Jean Noël Paquot, Memoires pour servir a l'histoire litteraire des dix-sept provinces des Pays-Bas, de la principauté de Liege, et de quelques contrées voisines, Louvain, Imprimerie Academique, 1765, page 487