Philippe Naillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Philippe Naillet
Illustration.
Fonctions
Conseiller municipal de Saint-Denis
En fonction depuis le
(11 ans, 3 mois et 8 jours)
Élection 16 mars 2008
Réélection 30 mars 2014
Maire Gilbert Annette
Député français

(1 an, 3 mois et 5 jours)
Élection 17 juin 2012 (suppléant)
Circonscription 1re de La Réunion
Législature XIVe (Cinquième République)
Groupe politique SRC (2016)
SER (2016-2017)
Prédécesseur Ericka Bareigts
Successeur Ericka Bareigts
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Saint-Denis (La Réunion)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Diplômé de Université de La Réunion
Profession Inspecteur assurance-vie

Philippe Naillet, né le à Saint-Denis (La Réunion), est un homme politique français. Membre du Parti socialiste, il est actuellement le suppléant d’Ericka Bareigts, députée élue dans la première circonscription de La Réunion.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Naillet a étudié à l'université de La Réunion. Il a ensuite été inspecteur assurance-vie chez AG2R La Mondiale.

Conseiller municipal de Saint-Denis et suppléant d’Ericka Bareigts dans la première circonscription de La Réunion, il devient député le , à la suite de la nomination de celle-ci au sein du gouvernement Valls II[1],[2].

Il est chargé du projet « Outre-mer » lors de la campagne de Vincent Peillon pour la primaire citoyenne de 2017. Il est également membre du comité politique de la campagne[3].

En 2019, il se porte candidat aux élections européennes sur la liste du Parti socialiste[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Remaniement : Ayrault au Quai d'Orsay, Cosse au Logement », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  2. « Jean-Marc Ayrault : une législative partielle pour le remplacer », Le Point,‎ (lire en ligne).
  3. « Primaire à gauche : Peillon détaille son organigramme de campagne », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  4. « Européennes 2019 : Les candidats ultramarins de la liste PS », Outremers360,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]