Philippe Mory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Philippe Mory
Naissance
Nationalité Drapeau du Gabon Gabonais
Décès
Libreville
Profession Réalisateur
Acteur
Films notables On n'enterre pas le dimanche (acteur)
Les tam-tams se sont tus (réalisateur)

Philippe Mory est un acteur et réalisateur gabonais, né en 1935 et mort le à Libreville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Mory a commencé sa carrière cinématographique en France au milieu des années 1950 avec son rôle dans le court métrage Afrique-sur-Seine réalisé par Paulin Soumanou Vieyra. Il est l'interprète principal[1] du long métrage de Michel Drach, On n'enterre pas le dimanche, qui obtient le Prix Louis-Delluc en 1959.

De retour au Gabon, il est le scénariste et l'un des acteurs de La Cage, de Robert Darène : le film, produit et tourné au Gabon, est sélectionné à l'occasion de Festival de Cannes en 1963.

Philippe Mory est emprisonné pendant trois ans à partir de 1964 en raison de sa participation au coup d'état contre le président Léon Mba[2].

Après sa libération, il participe en 1970 à la création de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI). Il s'est impliqué également dans la fondation du Centre national du cinéma gabonais.

Il a réalisé en 1971 son unique long métrage, Les tam-tams se sont tus.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Premier africain à tenir un rôle principal dans un film français » (Le Film africain, Marché international du film d'Amiens, 1998)
  2. Jeune Afrique, 9 juin 2016 [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]