Philippe Morillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philippe Morillon
Philippe Morillon

Naissance (85 ans)
Casablanca, Maroc
Grade Général d'armée
Années de service 19561997
Commandement FORPRONU
FAR
Distinctions Grand officier de la Légion d'honneur Grand officier de la Légion d'honneur.
Autres fonctions Député européen

Philippe Morillon, né le à Casablanca au Maroc, a été un militaire d'active, avec le grade de général d'armée, avant de devenir un homme politique français.

Le général Morillon a notamment été commandant des forces armées de l'ONU (FORPRONU) en Bosnie-Herzégovine de septembre 1992 à juillet 1993.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

En 1956, il sort de l'école militaire de Saint-Cyr et en 1965 de l'École d'état-major.

Philippe Morillon est également diplômé de Supélec (promotion 1964).

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il participe à la guerre d'Algérie.

Entre 1984 et 1986, il fut conseiller militaire de l'Assemblée nationale.

Lors des conflits en ex-Yougoslavie, il a succédé à Lewis Mackenzie en qualité de commandant des forces armées de l'ONU (FORPRONU)[1] en Bosnie-Herzégovine de septembre 1992 à juillet 1993. En , il entre à Srebrenica (massacre de Srebrenica) et prononce la phrase qui le rendit célèbre « Je ne vous abandonnerai jamais ».

Il a eu pour successeur à ce poste le général belge Francis Briquemont, du au .

De 1994 à 1996, il devient le commandant de la Force d'action rapide. Philippe Morillon quitte l'armée en 1997 avec le grade de général d'armée (5 étoiles).

Catholique, il est chargé de la logistique pour la préparation des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) à Paris en août 1997.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Philippe Morillon est élu sur la liste UDF au Parlement européen pour la législature 1999-2004. Le , il conduit la liste UDF dans la circonscription Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes) et, à ce titre, a été réélu député au Parlement européen. Il refuse d'entrer au Modem, crée par François Bayrou.

Le général Morillon est membre de la commission des affaires étrangères, des droits de l'homme, de la sécurité commune et de la politique de défense et membre suppléant de la commission de la coopération et du développement. Il siège à l'Assemblée interparlementaire paritaire entre la zone Afrique-Caraïbes-Pacifique et l'Union européenne et au forum Euro-Méditerranéen. Il préside la délégation du Parlement européen à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN.

Le général Philippe Morillon a cessé ses activités parlementaires à la fin de son mandat, le .

Décorations[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Croire et oser : chronique de Sarajevo (1993), Philippe Morillon, Grasset - (ISBN 2-246-48801-X).
  • Parole de Soldat (1996) - éditions Balland - (ISBN 2715811187).
  • Mon Credo (1999) - éditions Presses de la Renaissance - (ISBN 2856167268).
  • Le Testament de Massoud (2004) - éditions Presses de la Renaissance - (ISBN 275090000X).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Semo, « Philippe Morillon, 61 ans, ancien chef de la Forpronu, aide les SDF dans une communauté charismatique. Le général hanté », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]