Philippe Martin (économiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Martin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Dir. de thèse
Matthew B. Canzoneri (d), Behzad Diba (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Philippe Martin, né le , est un économiste français. Professeur au département d'économie de l'Institut d'études politiques de Paris[1], il est président délégué du Conseil d'analyse économique. Il est chercheur associé (Research Fellow) et vice-président du Centre for Economic Policy Research (CEPR, Londres).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Philippe Martin est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris en 1987. Il poursuit des études d'économie, et obtient un DEA en économie internationale de l'université Paris-Dauphine en 1988. Il obtient ensuite un doctorat en économie à l'université de Georgetown en 1992[2].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Il a été professeur à l'université Panthéon-Sorbonne et à l'École d'économie de Paris et membre junior de l'Institut universitaire de France.

En 2001-2002, il était économiste à la Federal Reserve Bank of New York. Il est depuis 2012 membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre. Il est également membre du Cercle des économistes.

Il travaille sur des questions d'économie internationale (commerce et macroéconomie) et la géographie économique. En 2002, il a été récompensé par le Prix du meilleur jeune économiste de France, prix partagé avec Thomas Piketty. Il a été chroniqueur au journal Libération de 2003 à 2010. Il participe depuis 2010 à l'émission hebdomadaire de Dominique Rousset sur France Culture « l'économie en question »[3].

Lors de l'élection présidentielle française de 2012, il signe l'appel des économistes en soutien du candidat François Hollande en raison de « la pertinence des options [proposées], en particulier pour ce qui concerne la reprise de la croissance et de l'emploi »[4].

Il est conseiller économique au cabinet de Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, à partir du [5].

Par arrêté du Premier ministre du , il est nommé président délégué du Conseil d'analyse économique (CAE)[6].

Il est nommé doyen de l'école d'affaires publiques de l'Institut d'études politiques de Paris le 18 février 2022 par le directeur de l'école, Mathias Vicherat[7]. Il succède à ce poste à Yann Algan qui rejoint HEC Paris en 2021.

Prises de position[modifier | modifier le code]

En 2017, il participe à la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron et à la rédaction de son programme économique[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « CV Philippe Martin », sur Institut d'études politiques de Paris (consulté le ).
  2. (en) « Philippe Martin », sur SciencesPo Department of Economics (consulté le ).
  3. « L'Économie en questions », sur France Culture (consulté le ).
  4. Philippe Aghion et al., « Nous, économistes, soutenons Hollande », Le Monde, (consulté le ).
  5. « Cabinet d'Emmanuel Macron », sur economie.gouv.fr (consulté le ).
  6. Arrêté du 16 janvier 2018 portant nomination au Conseil d'analyse économique.
  7. « PSIA et EAP : bienvenue à la nouvelle doyenne et au nouveau doyen ! », sur Sciences Po (consulté le )
  8. Guillaume de Calignon, « Macron, un président si proche des économistes », Les Échos, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]