Philippe Marchesin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Marchesin
Philippe marchesin id.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Activité

Philippe Marchesin, né le , est un géopolitologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maître de conférences[1] au département de Science politique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il est docteur en droit (1982)[2] et docteur d'État en science politique (1990)[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

Philippe Marchesin est un spécialiste des relations Nord-Sud, tout particulièrement des questions de coopération et de développement. L'originalité de son approche est de mêler réflexion théorique et longs séjours de terrain. Il a ainsi enseigné pendant une dizaine d'années en Mauritanie (ENA et faculté de droit de Nouakchott), Turquie (Université de Galatasaray) et Biélorussie (faculté franco-biélorusse de science politique).

Ses travaux les plus marquants ont porté sur la sécurité alimentaire, le fait tribal en Mauritanie, la coopération française, la Biélorussie et les relations Nord-Sud. Il a été membre du comité directeur du GEMDEV (Groupement pour l'étude de la mondialisation et du développement), président de l'Observatoire permanent de la coopération française[4], directeur du diplôme d'études supérieures spécialisées Développement et coopération à l'université de Paris 1, responsable de l'option science politique du diplôme d'études approfondies Études africaines à l'université de Paris 1 et co-doyen de la faculté franco-biélorusse de science politique. Philippe Marchesin s'efforce actuellement de poursuivre son travail d'analyse des relations Nord-Sud tout en posant les jalons d'une étude comparative du développement qui s'appuie sur l'observation d'aires culturelles différentes[5],[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'action en matière de sécurité alimentaire, Institut du droit de la paix et du développement, Nice, 1982. Premier prix ex aequo de l'Association Tiers monde (ISMEA, François Perroux)
  • Tribus, ethnies et pouvoir en Mauritanie, Paris, (ISBN 2865373304), Karthala, 1992[7]. Prix Robert Cornevin 1993 de l'Académie des sciences d'outre-mer. Réédité dans la collection Classiques Karthala en 2010. Traduit en arabe aux éditions Joussour/Ponts en 2014.
  • Mitterrand et l'Afrique (maître d'œuvre), in Politique africaine, n° 58, Paris, Karthala, juin 1995[8].
  • Observatoire permanent de la Coopération française, Rapport 1995 (maître d'œuvre), Paris, (ISBN 2220036480 et 9782220036489), Desclée de Brouwer, 1995.
  • Observatoire permanent de la Coopération française, Rapport 1996 (maître d'œuvre), Paris, Desclée de Brouwer, 1996.
  • Les nouvelles menaces. Les relations Nord-Sud des années 1980 à nos jours, Paris, (ISBN 2845862075 et 9782845862074), Karthala, 2001[9].
  • La Biélorussie, Paris, (ISBN 2845868111), Karthala, 2006[10].
  • Introduction aux relations internationales, Paris, Karthala, 2008[11].
  • La revanche du Sud, Paris, (ISBN 978-2-917256-06-0), Éditions L'infini, 2010[12],[13]. Prix Mirabaud 2011[14]. Deuxième édition, Éditions L'infini, 2012.
  • Baïkal (avec Ludmila Marchesin), Paris, (ISBN 978-2-917256-08-4), Éditions L'infini, 2010[15]. Deuxième édition, (avec David Marchesin et Ludmila Marchesin), Éditions L'infini, 2012.
  • Biélorussie : Belovezhskaya Pushcha, Arc géodésique de Struve, Nesvizh, Mir (avec Ludmila Marchesin), Paris, Éditions L'infini, 2011.
  • Kamtchatka (avec Ludmila Marchesin), Paris, Éditions L'infini, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Programme du Master I « Les relations Nord-Sud », Philippe Marchesin, Site officiel de l’Université Paris I. Consulté le 9 février 2010.
  2. Dir. de Jean-Marie Rainaud : http://www.sudoc.fr/041185641.
  3. Dir. de Gérard Conac : http://www.sudoc.fr/04137231X.
  4. (fr) Membres fondateurs de l’Observatoire de la coopération française, Site officiel de l’Observatoire de la coopération française. Consulté le 9 février 2010.
  5. Philippe Marchesin à la Table-ronde "L'économie mondiale bascule-t-elle ?" au 27e forum international Médias Nord-Sud, à Genève, le 10 octobre 2011, avec Wu Jianmin, Saskia Sassen, Gopalan Balachandran et Jean-Jacques Fontaine.
  6. Intervention sur "Le E 7", Commission des Affaires étrangères, Union des associations d'auditeurs de l'Institut des hautes études de défense nationale, Paris, 26 octobre 2011.
  7. (fr) Tribus, ethnies et pouvoir en Mauritanie. Site du CECI (Centre d’Étude et de Communication Internationale, Canada). Consulté le 10 février 2010.
  8. (fr) Mitterrand et l'Afrique. Site de la Revue Politique africaine. Consulté le 9 février 2010.
  9. (fr) Les Nouvelles menaces. Les relations Nord-Sud des années 1980 à nos jours. Site de Google Book. Ouvrage numérisé en aperçu limité. Consulté le 9 février 2010.
  10. (fr) Fiche sur l’ouvrage La Biélorussie. Site de Bibliomonde. Consulté le 10 février 2010.
  11. (fr) Introduction aux relations internationales Site de Google Book. Ouvrage numérisé en aperçu limité. Consulté le 9 février 2010.
  12. (fr) "La revanche du Sud - Philippe Marchesin". Site des éditions L'infini. Consulté le 29 juin 2010.
  13. (fr) "La revanche pour le sud". Site Le Monde.fr. Article du 29 octobre 2010. Consulté le 4 décembre 2010.
  14. (en) Lauréat Philippe Marchesin du Prix Mirabaud 2011 pour "La revanche du sud". Site Media Nord Sud, 27th International North South Media Forum. Consulté le 20 novembre 2011.
  15. (fr) "Baïkal - Ludmila Marchesin et Philippe Marchesin". Site des éditions L'infini. Consulté le 4 décembre 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]