Philippe Lemoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemoine.
Philippe Lemoine
Description de cette image, également commentée ci-après
Philippe Lemoine en décembre 2009.
Naissance (68 ans)
Neuilly sur Seine (France)
Nationalité Drapeau de la France française
Profession
Entrepreneur
Autres activités
Essayiste
Formation

Institut d'études politiques de Paris (service Public) Licencié en Droit et lauréat du concours général de Droit civil

Diplômé d'études supérieures d'économie

Philippe Lemoine est président du Forum d'action modernités et président de la Fondation internet nouvelle génération. Entrepreneur engagé[non neutre], il imbrique réflexion et engagement dans les grands débats de société aux activités de chef d'entreprise[interprétation personnelle]. Il a commencé sa carrière en tant que chercheur en informatique et en sciences sociales.

Info et actualité[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En mai 2018, Philippe Lemoine publie Une révolution sans les Français ? Action citoyenne et transformations à l'âge numérique, (éditions de l’Aube, 2018) un essai qui traite des nouveaux horizons collectifs dans un monde en mutation. La question centrale de ce livre est celle de l'impact de la révolution numérique sur la vie politique de nos sociétés, avec un focus particulier sur la France. Il plaide pour une alliance entre politique et mouvement citoyen, entre nouveaux pouvoirs et nouvelles utopies, seule manière selon lui d'échapper à la confrontation stérile entre technocratie et populisme.[interprétation personnelle]

Philippe Lemoine est président du Forum d’action modernités et de la Fondation internet nouvelle génération, membre de différents conseils d’entreprise (La Poste, GS1, Fondation Adie) et d’institutions (Cnil, Cada).

En janvier 2014, Philippe Lemoine est chargé par le ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg et la ministre déléguée à l'Économie numérique, Fleur Pellerin, de la rédaction d'un rapport sur la transformation numérique de l'économie française. Cette mission a pour objectifs, d'éclairer ces transformations, au travers notamment de l'évolution des modèles économiques et des organisations et de fédérer les acteurs institutionnels, économiques et sociaux, par filière et par secteur, autour des enjeux de la transformation numérique. Le rapport La nouvelle grammaire du succès, La transformation numérique de l'économie française[1] rendu le 7 novembre 2014 propose des recommandations d'actions, à destination des acteurs économiques (investissements, formation, innovation, etc.) comme des acteurs publics (réglementation, soutiens, etc.). Il est structuré autour de 9 projets emblématiques pour action immédiate, d'une liste de 53 mesures immédiates et d'un portefeuille de 118 recommandations.

Fonctions et mandats[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Membre du collège de la Commission nationale de l'informatique et des libertés et du Comité de label de la statistique publique et du Comité du Secret Statistique et Membre de la Commission d'accès aux documents administratifs (CADA)
  • Actionnaire et administrateur de l’entreprise Trevo
  • Membre du Comité Stratégique de Tilder-Trucy
  • Administrateur de La Poste -et Président du comité des rémunérations et de la gouvernance-
  • Président de la Fondation internet nouvelle génération (FING), du Forum d'Action Modernités (FAM)
  • Vice-président de la commission innovation du MEDEF et Président du Comité Innovation ouverte
  • Administrateur de la Fondation Collège de France, de la Maison des Sciences de l’Homme, de la Fondation Franco-Américaine et du Fonds de l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE).
  • Co-président du conseil de surveillance de GS1 France
  • Président du Cercle 01-Innovation-Technologies
  • Membre du Conseil d'Orientation Sociétal du Réseau Ferré de France
  • Président de l’association Debout!
  • Membre du Conseil d’Administration de l’ONG Convergences
  • Membre de la coordination de l’Archipel Citoyen Osons les Jours Heureux (50 associations et mouvements citoyens)

Fonctions antérieures[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Président du Bazar de l’hôtel de ville (BHV)( 1999-2000), (après co-Président du groupe Galeries Lafayette)
  • Membre du Conseil d'Administration de GDF Suez devenu Engie (2007-2012)
  • Directeur général de Monoprix (1989-1994)
  • Co-président du groupe Galeries Lafayette (1998-2005)
  • Président-directeur général de LaSer (1995-2014)

Titres et distinctions[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Diplômé de Institut d'études politiques de Paris (section Service public)
  • Licencié en Droit et lauréat du concours général de Droit civil
  • Diplômé d’études supérieures d’économie

Œuvres et travaux[modifier | modifier le code]

  • Les technologies de l’information enjeu stratégique pour la modernisation économique et sociale, Rapport au Premier ministre (Pierre Mauroy), La Documentation Française, 1983
  • La Nouvelle Origine, Éditions Nouveaux Débats Publics, 2007
  • La Nouvelle grammaire du succès, rapport au gouvernement sur la transformation numérique de l’économie française, 2013
  • Une révolution sans les Français ? Action citoyenne et transformations à l'âge numérique, Éditions de l'Aube, 2018

Sous le pseudonyme de Jean-Philippe Faivret :

  • Les dégâts du progrès, en coll. avec J.L. Missika, D. Wolton et la CFDT, Seuil, 1978
  • Le tertiaire éclaté, en coll. avec J.L. Missika, D. Wolton et la CFDT, Seuil, 1980
  • L’illusion écologique, en coll. avec J.L. Missika et D. Wolton, Seuil, 1981

Ouvrages collectifs :

  • Les enjeux culturels de l’informatisation, en coll. avec F. Gallouedec-Genuys, La Documentation Française, 1980
  • Le commerce dans la société informatisée, Rapport ICC, Economica, 1993
  • Internet : Self-service mondial ou nouvelle économie de service ? Cahier LaSer no 1
  • Commerce électronique, marketing et libertés, Cahier LaSer no 2
  • La Nouvelle économie et ses paradoxes, Cahier LaSer no 3
  • 1954-2004 – D’une modernité à l’autre, Cahier LaSer no 4/5
  • Monstres et merveilles de la Modernité, Cahier LaSer no 6
  • Une nouvelle modernité ? Traitements de surface et exploration des profondeurs, Cahier LaSer no 7
  • Modernité 2004 auditions publiques au Théâtre du Rond-Point, Cahier LaSer no 8
  • Courir ? Mais vers où ? Le vieux monde derrière nous ou devant nous ?, Cahier LaSer no 9, 2006
  • La révolution en 2010 ? Les vrais enjeux de 2007, Cahier LaSer no 10, 2007

Dans la collection FAM :

  • Vers un nouveau monde économique (2009),
  • Une croissance intelligente... Demandons l'impossible ! (2012),
  • Patience camarade, un monde lisible est devant toi ! (2012),
  • Internet peut-il casser des briques ? (2012),
  • Fragments de Modernité - Dégager l'horizon (2013)
  • Fragments de Modernité - Lignes de front (2014)

Références[modifier | modifier le code]