Philippe Lauzun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Philippe Lauzun
Naissance
Agen
Décès (à 73 ans)
Valence-sur-Baïse
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Autres activités
Secrétaire perpétuel de la Société académique d'Agen
Président fondateur de la Société archéologique du Gers

Germain Joseph Philippe Lauzun, né le 21 janvier 1847 à Agen (Lot-et-Garonne), mort le 21 avril 1920 à Valence-sur-Baïse (Gers), est un érudit et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Antonin Lauzun, est maire de la ville de Brax, près d'Agen, et conseiller général du canton de Laplume. Sa mère est d'une ancienne famille de Valence-sur-Baïse (Gers) : les Lamouroux, qui ont donné un maire d'Agen dont le fils, Jean Vincent Félix Lamouroux, est un biologiste réputé.

Après des études au lycée d'Agen, il étudie le droit, d'abord à Bordeaux, puis à Paris. À la fin de ses études, la guerre de 1870 éclate. Il s'engage alors dans les mobiles du Lot-et-Garonne et devient officier. La guerre finie, il devient secrétaire de son ancien professeur de la faculté de droit, Anselme Batbie, qui a été élu député, puis a été nommé ministre de l'Instruction publique. Lauzun est alors tenté lui-même par une carrière politique, mais il y renonce. Passionné par l'histoire et les beaux-arts, il voyage beaucoup entre Paris et la Gascogne, mais aussi la France et les pays étrangers. Il porte un grand intérêt à l'archéologie et participe activement à la Société académique d'Agen. Il en devient le secrétaire perpétuel en remplacement de son ami G. Tholin, archiviste départemental de Lot-et-Garonne. Il s'occupe de l'organisation des réunions, et de la publication de la Revue de l'Agenais. Auteur de nombreuses monographies, il les illustre au moyen de photographies qu'il réalise lui-même. Le fonds photographique Lauzun est conservé aux archives départementales de Lot-et-Garonne à Agen.

Installé à Valence-sur-Baïse, il participe à la fondation, avec le chanoine Carsalade du Pont, de la Société archéologique du Gers. Il en devient le président en 1901, Carsalade du Pont étant nommé évêque de Perpignan, et Adrien Lavergne demandant que les suffrages se portent sur lui.

Philippe Lauzun est l'auteur d'un nombre important d'études, notamment sur Marguerite de Valois, la Reine Margot, ainsi que sur les châteaux gascons, dont il est en quelque sorte l'« inventeur », écrivant sur eux de nombreuses monographies. Sa théorie sur les châteaux gascons considérés comme une ligne de défense entre possessions françaises capétiennes, et anglaises, a été depuis battue en brèche par les études modernes.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Philippe Tamizey de Larroque, Un gentilhomme campagnard entre l'histoire et le crépuscule, journal (1889-1898), Presses universitaires de Bordeaux

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Étude sur le château de Bonaguil, canton de Fumel, Lot-et-Garonne, 1867
  • Le Château de Xaintrailles, avec eau-forte et plan, in-8o, Agen, 1874
  • Une Fête et une Émeute à Agen pendant la Fronde, in-8o, Agen, 1875
  • Les Députés du Lot-et-Garonne aux États-Généraux et aux Assemblées Modernes, 1484-1871, in-8o, Agen, 1876
  • Un Ballet agenais au commencement du xviie siècle, in-8o, Agen, 1879
  • Lettres inédites de Marguerite de Valois : tirées de la Bibliothèque impériale de Saint-Pétersbourg, 1579-1606 publiées pour la Société historique de Gascogne, 1886
  • L'abbaye de Flaran, en Armagnac, avec planches et plans, in-8o, Auch, 1890
  • Les Couvents de la ville d’Agen, avant 1789, avec planches et plans, 2 vol. in-8o, Agen, 1889-1893
  • Notice sur le Collège d’Agen, 1581-1888, in-8o, Agen, 1888
  • Les Manuscrits de la bibliothèque de Saint-Amans, in-8o, Agen, 1889
  • Une famille agenaise, les Lamouroux, Agen, F. Lamy, 1893
  • Les Enceintes successives de la ville d’Agen, avec plan, in-8o, Agen, 1894
  • Le Château de Nérac, avec deux photogravures, in-8o, Agen, 1896
  • Le Château de Cauzac, avec une photogravure, in-8o, Agen, 1896
  • Le Maréchal d’Estrades, avec portrait, in-8o, Agen, 1896
  • Châteaux gascons de la fin du XIIIe siècle, Auch, Imp. et lith. G. Foix, 1897
  • Le Château de Bonaguil en Agenais : description et histoire, Agen, Imprimerie et Lithographie Agenaises, , 150 p. (lire en ligne)
  • La Société académique d'Agen, 1776-1900, Paris, Picard, 1900
  • Le Mas-d'Agenais sous la domination romaine et le cimetière gallo-romain de Saint-Martin, Revue de Gascogne
  • Le Couvent de Prouillan ou de Pont-Vert à Condom, Bulletin archéologique du Gers, 1904
  • Correspondance de Bory de St Vincent, 1908-1912
  • Souvenirs du vieil Agen, 1913
  • Guide du congrès d'Agen et d'Auch en 1901, Caen, Henri Delesques, , 59 p. (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]