Philippe Lapoutge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Philippe Lapoutge

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Toulouse (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Position ailier, arrière
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
????-????Blagnac SCR
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
????-????
 ????-2000
2000-????
2002-????
 ????-2010
2010
Blagnac SCR
Stade toulousain
CA Brive
Blagnac SCR
US l'isloise
Grenade
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.

Philippe Lapoutge, né le à Toulouse, est un joueur de rugby à XV français évoluant au poste de ailier et parfois d'arrière.

Carrière[modifier | modifier le code]

Formé au Blagnac SCR, il rejoint le Stade toulousain où il fait face à une rude concurrence avec Émile Ntamack, Xavier Garbajosa et Pierre Bondouy et n'a pas un statut de titulaire indiscutable[1]. Il rejoint alors le CA Brive pour la saison 2000-2001[2]. Au mois de mai 2000, il est appelé en équipe de France de rugby à sept pour disputer l'étape des IRB Sevens World Series se disputant au stade Charléty[3]. En 2002, il retrouve son club formateur de Blagnac[4] puis rejoint l'US l'isloise[5] avant de rejoindre le club de Grenade en 2010[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Xavier Thomas, « Du côté du Stade toulousain : Lapoutge sort de l'ombre », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 18 mai 2011)
  2. F. Ab., « Premier match: Auch reçoit Toulouse », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 18 mai 2011)
  3. « France VII : Marfaing et Viars forfaits », sur www.stade.fr, Stade français Paris rugby, (consulté le 18 mai 2011)
  4. Philippe Alary, « On mute tous azimuts », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 18 mai 2011)
  5. Philippe Alary, « Fédérale 2 (8e de finale). Blagnac : échec et mat », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 18 mai 2011)
  6. « Fédérale 3 : Philippe Lapoutge à Grenade... », sur www.rugby31.fr, (consulté le 18 mai 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]