Philippe Labeyrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un homme politique français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Philippe Labeyrie, né le à Dax dans le département français des Landes, est un homme politique français, membre du Parti Socialiste, sénateur des Landes de 1983 à 2011, maire de Mont-de-Marsan de 1983 à 2008. Il est décédé le à Mont-de-Marsan (Landes) des suites de maladies respiratoires et cardiaques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin de formation, Il commence sa carrière politique en 1979 en emportant les élections cantonales, il est élu dans le canton de Mont-de-Marsan-Nord face au jeune conseiller de Jacques Chirac à la Mairie de Paris, Alain Juppé.

Il est élu pour la 1re fois en mars 1983 maire de Mont-de-Marsan , il sera réélu en 1989, 1995 et 2001. Distancé de 421 voix au premier tour des élections municipales françaises de 2008 par la candidate MoDem-UMP Geneviève Darrieussecq (43,9 % des voix contre 40,7 % pour le maire sortant), il est finalement nettement battu au second tour, ne recueillant que 47,1 % des suffrages et 8 conseillers municipaux[1].. Grand passionné de corrida et de course landaise, sa femme (directrice de l'Office de tourisme) lui convaincu de faire venir à Mont-de-Marsan le jeu Intervilles dont la ville gagnera trois fois, en 1998 face à Dax puis en 2006 face à Nîmes ainsi qu'en 2007 face à Carcassonne. Lors des fêtes de la Madeleine tout le monde attendirent de voir son nouveau déguisement pour l'ouverture des fêtes. Lors de son décès, le 13 octobre 2012 toute la ville de Mont-de-Marsan est attristé de sa mort, soit quelques mois après sa femme. Un hommage public lui sera rendu quelques jours plus tard sur la Place du Général Leclerc à Mont-de-Marsan (Place de l’Hôtel de Ville) en présence de nombreuses personnalités politiques Landaises (Robert Cabé,Henri Emmanuelli,Geneviève Darrieussecq...) ainsi de nombreux Montois et Montoises qui eux venu dire au-revoir à "César". Puis de nombreux Landais (-es) qui ont fait le déplacement. La ville de Mont-de-Marsan et Mont-de-Marsan Agglomération décide d’appeler la nouvelle Médiathèque en son nom, qui est inauguré le 8 décembre 2012 en présence de Geneviève Darrieussecq ( maire de Mont-de-Marsan, présidente de Mont-de-Marsan Agglomération), de Henri Emmanuelli (ami, Député, président du conseil général des Landes) et de Alain Rousset (président de la région Aquitaine) ainsi que de Florence Delaunay (député) et de Alain Vidalies ( adjoint au maire de 1989 à 2002, ministre délégué dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault I et Gouvernement Jean-Marc Ayrault II).

Il est le fils de Robert Labeyrie, ancien maire de Pontonx-sur-l'Adour de 1945 à 1983 lui-même conseiller général du Canton de Tartas-Ouest (1945-1982).

Mandats[modifier | modifier le code]

Philippe Labeyrie a été élu sénateur des Landes le 25 septembre 1983, puis réélu le 27 septembre 1992 et le 23 septembre 2001. Il ne s'est pas représenté en septembre 2011.

Au Sénat, il est membre de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Résultats des municipales de 2008 à Mont-de-Marsan sur le site du ministère de l'Intérieur [1].

Liens externes[modifier | modifier le code]