Philippe J. Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe Dubois.
Philippe J. Dubois
PJD photo.jpg
Philippe J. Dubois en 2013
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Philippe Jacques Dubois est un ornithologue, écologue, et écrivain naturaliste français, né le à Versailles dans les Yvelines[1].

Études[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Jacques Dubois (peintre et photographe[2]) et d’Yvonne Cuvillier. Il fait ses études secondaires au Lycée Hoche de Versailles.

Docteur en chirurgie-dentaire[3] en 1981, titulaire d’un DEA au laboratoire d’écologie de l’École normale supérieure, Paris, il entame une thèse d’écologie dans ce même laboratoire. Il est également titulaire d’un diplôme d’études supérieures en anthropologie biologique (Paris VI).

Ornithologie, biodiversité domestique et écologie[modifier | modifier le code]

Il entre à la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), dont il devient administrateur en 1996[3].

Avec Pierre Yésou, il crée en 1983 le Comité d’homologation national (CHN), chargé de valider les données d’espèces occasionnelles en France.

En 1996, il est directeur de publication de la revue Ornithos[3], consacrée à l’ornithologie de terrain. Il contribue à partir de la fin des années 1980 à moderniser l'ornithologie de terrain (birdwatching) et à démocratiser cette science, pour l'ouvrir au plus grand nombre, à travers des livres, des articles ou des tribunes (comme dans la revue L'Oiseau Magazine par exemple).

Par ailleurs membre de la société d’ethnozootechnie, il milite pour la sauvegarde des races domestiques menacées. En 2011, il publie À nos vaches… (Delachaux & Niestlé) premier inventaire des races bovines menacées et disparues de France, puis en 2017, chez le même éditeur, Toutes les vaches de France. Il est co-fondateur du Prix de l'agrobiodiversité animale au sein de la Fondation du Patrimoine, prix qui récompense des actions en faveur de la conservation des races domestiques menacées. De même, au sein de cette fondation, il est membre du comité en faveur du patrimoine naturel.

Il a également fondé l'association de sauvegarde du chien berger d'Auvergne qui a pour but la préservation d'une population de chien de travail du Massif central très menacée.

Édition[modifier | modifier le code]

Dès le début des années 1990, il entame une carrière d’écrivain scientifique et naturaliste et devient conseiller scientifique des éditions Nathan (1989-1993), puis des éditions Gallimard (1993-1998). En 2003, il prend la direction de la maison d’édition Delachaux & Niestlé (Media Participations)[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (septembre 2018)
Motif avancé : La BnF et Babelio recense plus de 40 ouvrages. En quoi cette section liste ses livres les plus notoires ?

Il a écrit les ouvrages suivants[4],[5] :

  • avec Pierre Yésou, Les oiseaux rares en France, Chabaud, 1992.
  • avec Georges Olioso, Le Maréchal et Pierre Yésou L’Inventaire des oiseaux de France, Nathan, 2000[6] ; Nouvel inventaire des oiseaux de France, Delachaux & Niestlé 2008 (ISBN 978-2603015674)[5].
  • Avec Marc Duquet, Guide de l’ornithologue et du birdwatcheur, Sang de la Terre, 1992[7] ; La passion des oiseaux, Delachaux & Niestlé, 2009.
  • 365 jours avec les oiseaux, La Martinière 2010 (traduit aux États-Unis)[8].
  • Un nouveau climat, La Martinière, 2003 (ISBN 9782732428871)[9].
  • Vers l’ultime extinction ? La biodiversité en danger, La Martinière, 2004 (ISBN 978-2732430904)[9].
  • A nos vaches..., Delachaux & Niestlé, 2011 (ISBN 978-2-603-01707-4).
  • Le syndrome de la grenouille, Delachaux & Niestlé, 2008 (ISBN 978-2603015629)[9].
  • La grande amnésie écologique'', Delachaux & Niestlé, 2012[9].
  • avec Serge Chevallier, Les Derniers paysans, Delachaux & Niestlé, 2012.
  • avec Jean-Claude Périquet et Élise Rousseau, Nos animaux domestiques : Le tour de France d'un patrimoine menacé, Delachaux & Niestlé, 2013 (ISBN 978-2-603-01623-7)[5].
  • Les tribulations d'un chercheur d'oiseaux, La Martinière Textes, 2014[9]
  • Pour ceux qui ne veulent pas finir grillés comme des sardines. Petit manuel climatique, Points (Seuil), 2015[5]
  • Toutes les vaches de France. D'hier, d'aujourd'hui et de demain, Delachaux & Niestlé, 2017 (ISBN 978-2-603-02456-0)[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie et actualités de Philippe J. Dubois France Inter », sur France Inter (consulté le 12 septembre 2018)
  2. Jacques Dubois
  3. a b et c Dubois, Philippe Jacques, « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 90120-frfre (consulté le 11 septembre 2018)
  4. « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 12 septembre 2018)
  5. a b c et d « Livres de Philippe Jacques Dubois. - Babelio.com », sur www.babelio.com (consulté le 12 septembre 2018)
  6. Dubois, Philippe Jacques. Auteur du texte et Dubois, Philippe Jacques, « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, (consulté le 12 septembre 2018)
  7. Dubois, Philippe Jacques. Auteur du texte et Dubois, Philippe Jacques, « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, (consulté le 12 septembre 2018)
  8. Dubois, Philippe Jacques. Auteur du texte et Dubois, Philippe Jacques, « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, (consulté le 12 septembre 2018)
  9. a b c d et e « Philippe J. Dubois : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 12 septembre 2018)
  10. « Toutes les vaches de France - D'hier, d'aujourd'hui et de demain - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 12 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Dubois est l’abréviation habituelle de Philippe J. Dubois en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie