Philippe Ier de Piémont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe Ier.
Philippe Ier de Piémont
Image illustrative de l'article Philippe Ier de Piémont

Titre Seigneur de Piémont
(1282-1334)
Autre titre Prince d'Achaïe
Prédécesseur Thomas III de Piémont
Successeur Jacques de Piémont
Biographie
Dynastie Maison de Savoie
Nom de naissance Philippe de Savoie
Naissance
? Château de Suse (Piémont)
Décès
Pignerol (Piémont)
Père Thomas III de Piémont
Mère Guyonne de Châlon
Conjoint Isabelle de Villehardouin († 1312),
Catherine de la Tour du Pin
Enfants Jacques, Amédée, Thomas, Édouard, Aymon, Éléonore, Jeanne, Béatrice, Agnès, Elisabeth

Arms of the Prince of Piedmont.svg

Philippe Ier de Savoie, connu sous le nom de Philippe Ier de Piémont ou encore Philippe Ier d'Achaie, né à Suse en 1278, mort à Pignerol le 25 septembre 1334, est un seigneur de Piémont de 1282 à 1334 et prince d'Achaïe de 1301 à 1307. Il est le fils de Thomas III, prince de Piémont, et de Guyonne de Châlon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il épousa en premières noces à Rome le 12 février 1301 Isabelle de Villehardouin (1263 † 1312), princesse d'Achaïe, fille de Guillaume II de Villehardouin, prince d'Achaïe, et d'Anne Ange. Par ce mariage, il devint prince de Morée ou d'Achaïe, et entreprit de reconquérir toute la Laconie sur les Byzantins. Mais son caractère autoritaire le mit rapidement en conflit avec les barons du pays. Après avoir tenté de mettre au pas les barons moréotes, il fut contraint d'accepter un parlement en 1304. Les paysans grecs, écrasés d'impôts, se révoltèrent à leur tour. Finalement Charles II d'Anjou, suzerain de l'Achaïe, reprit le royaume en 1307 pour le confier à son fils Philippe Ier de Tarente. Philippe et Isabelle eurent une fille, Marguerite (1303 † ap.1371), mariée en 1324 à Renaud († 1370), fils du comte de Forez.

Veuf, il se remaria en 1312 Catherine de la Tour du Pin († 1337), fille d'Humbert Ier, dauphin de Viennois et d'Anne de Bourgogne

Son corps est inhumé dans l'ancienne église des Franciscains de la ville de Pignerol[1].

Titres[modifier | modifier le code]

Prince d'Achaïe (ou de Morée), comte de Piémont, seigneur d'Ivrée[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paolo Cozzo, « Stratégie dynastique chez les Savoie: une ambition royale, XVI-XVIII siècle », dans Juliusz A. Chrościcki, Mark Hengerer, Gérard Sabatier, Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècle : Volume I : Le grand théâtre de la mort, Les Editions de la MSH, , 412 p. (ISBN 978-2-73511-686-7, lire en ligne), p. 228-229 (Carte).
  2. Samuel Guichenon, Histoire généalogique de la royale maison de Savoie Tome I page 316